Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Football : l'équipe nationale au pied du mur

L'équipe de Suisse à l'entraînement avec le coach Enzo Trossero (en bleu).

(Keystone)

Prudence et vigilance! En stage de préparation à Abtwil, dans le canton de Saint-Gall, l´équipe de Suisse de football peaufine sa préparation. Samedi soir au Hardturm de Zurich (17 h 30) les protégés d´Enzo Trossero affronteront les Iles Féroé.

Si l'adversaire semble de prime abord bien modeste, il n'est pourtant pas à sous-estimer. Privé de son meilleur élément, Todi Jonsson, mercenaire du FC Copenhage, les Iles Féroé pourront notamment compter sur leur gardien volant, Jens Martin Knudsen. Ce dernier avait été le héros de la rencontre remportée par son équipe, dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 1992, face à l'Autriche.

En contraignant la Slovénie au match nul (2-2) à Töftur il y a peu, les joueurs de l'entraîneur Allan Simonsen, ancienne gloire du club allemand du Borrussia Mönchengladbach, ont en outre prouvé qu'ils avaient des arguments intéressants à faire valoir.

L'équipe de Suisse, grandissime favorite de cette rencontre, devra donc faire preuve de prudence afin d'éviter tout faux pas. Les trois points de la victoire sont nécessaires, obligatoires.

Privés de Türkyilmaz et de Chapuisat lors de la défaite face à la Russie le 2 septembre dernier, Enzo Trossero pourra compter sur le duo d'attaque reconstitué pour transpercer l'arrière-garde adverse. L'entraîneur national fera en outre confiance à Zwyssig pour épauler Henchoz, Fournier et Lubamba devant le portier Zuberbühler.

Les plus grands doutes concernent la composition du milieu de terrain helvétique. Le très controversé Sforza, incapable de s'imposer comme le patron incontesté de cette équipe, dirigera une nouvelle fois la manœuvre. A ses côtés, Vogel, Comisetti et dans une certaine mesure Sesa, dans son rôle de demi très offensif, se devront d'être au meilleur de leur forme.

Sur le banc des remplaçants, Celestini, Wicky, Cantaluppi et Muller constituent en effet des possibilités de changement intéressantes. Le match de samedi contre les Iles Féroé est capital pour l'équipe de Suisse. Une victoire lui permettrait en effet de se relancer dans la course à la qualification pour le Mondial 2002.

Mathias Froidevaux

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×