Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Football: Lausanne, le grand perdant

Peco (à gauche) à la lutte avec le lausannois Kuzba. Le derby vaudois a souri à l'équipe du Nord.

(Keystone)

En dépit du nul concédé vendredi contre Aarau, Lugano voit sa position en tête du Championnat de LNA consolidée. Son poursuivant immédiat, Lausanne-Sports, s´est en effet incliné dimanche 2 à 0 à Yverdon, au terme d´un derby âprement disputé.

Au stade municipal d'Yverdon, Lausanne a vécu la même mésaventure que ce printemps lors du tour final. Mais cette fois, la défaite n'a pas de conséquences aussi graves. Revenus victorieux de Moscou vendredi, les protégés de Schurmann connurent une mise en train laborieuse. Leur nette domination après la pause aurait mérité mieux mais ils manquèrent alors de réussite.

A huit jours de Suisse-îles Feroé, Marco Pascolo a failli causer la perte du FC Zurich - en déplacement à Genève - sur un but gag à la 71e lorsqu'il rate complètement son dégagement au pied. Fort heureusement pour le portier international, dans la même minute, le Géorgien Jamarauli signait lui un but de grande classe d'un tir imparable dans la lucarne. Le partage des points, 1 à 1 entre Zurich et Servette, ne lèse finalement personne.

Le FC Saint-Gall traverse une période euphorique. Sur la lancée de sa victoire contre Chelsea en Coupe de l'UEFA, il a littéralement «atomisé» le FC Lucerne à l'Allmend en première période. Amoah, auteur de deux buts, s'en donna à coeur joie face à une défense bien friable. Stoppeur de fortune, Ohrel ne parvint pas
à mettre de l'ordre dans les lignes arrières. Le résultat de 5 à 1 en faveur des visiteurs est éloquent

5 à 1 également pour Bâle, qui recevait Neuchâtel Xamax. A l'image de son ex-partenaire de l'équipe nationale Andy Egli, Alain Geiger lui aussi est confronté à des problèmes défensifs insolubles. En 13 matches, Xamax a déjà encaissé 38 buts. A Bâle, l'absence de Sène représenta un handicap insurmontable.

Scenario identique au Hardturm, où GC signe un carton (5 à 0) pour le FC Sion. Malgré le métier de Hottiger, la défense sédunoise a sombré. Chapuisat en verve, les Grasshoppers ont tout naturellement régalé leur public par leur allant offensif. L'ouverture du score par Hakan Yakin à la 4e minute suffit à déstabiliser le FC Sion. L'expulsion de Fayolle à la 75e fut le coup de grâce pour une équipe privée de son attaquant le plus percutant, le Camérounais Tum.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×