Football: Lugano consolide son avance au classement provisoire de Ligue nationale A

Grasshopper (en bleu et blanc) n'a rien pu faire pour arrêter les Luganais Keystone

Une éclatante victoire au Hardturm permet au FC Lugano de caracoler en tête du classement à l'issue de la huitième ronde de la première phase du championnat de LNA. Lausanne-Sports s'est incliné à Lucerne, mais conserve son second rang.

Ce contenu a été publié le 27 août 2000 - 21:19

Devant 6700 spectateurs, Lugano a réussi dimanche a infliger 3 à 0 au FC Grasshopper. Les joueurs du Grasshopper n'ont jamais trouvé l'ouverture face à une défense luganaise plus hermétique que jamais.

Le trio composé du Valaisan Biaggi, du Bulgare Zagorcic et du Jurassien Rothenbühler s'est montré intraitable. Il aurait fallu le métier d'Ekoku et la classe de Chapuisat, tous deux absents, pour mettre en danger les «bianconeri». Le 3-5-1-1 de Robert Morinini a fait merveille. Les réussites luganaises ont été signées Gimenez (29e et 82e minute) et Biaggi (58e).

Le succès n'était en revanche pas au rendez-vous pour le FC Lausanne. En déplacement à l'Allmend, devant 4580 spectateurs, les Lausannois se sont inclinés sur le score de 2 à 1.

Encore éprouvés par leur déplacement en Irlande, les Lausannois ont manqué de fraicheur athlétique. Devant son ancienne équipe N'Kufo s'est montré particulièrement motivé. Il a ouvert la marque sur une reprise de la tête à la 34e minute. Le second but lucernois a également été inscrit de la tête par le joker Selimi. A la 89e minute, Mazzoni a réussi à sauver l'honneur des Lausannois.

Pour le 3ème match du jour, ni le FC Bâle ni le FC St-Gall n'ont réussi à forcer la décision devant les 6208 spectateurs réunis à la Schützenmatte. Les deux équipes se sont quittées sur le score de 2 à 2.

Après avoir mené 2-0 à la pause sur un doublé de Magro (29e et 41e), le FC Bâle a dû se contenter d'un partage des points face à un FC Saint-Gall qui a connu une bonne part de réussite en seconde mi-temps. Le gardien Stiel était sauvé à deux reprises par ses montants (49e et 84e) et il plongeait du bon côté sur un penalty botté par Kreuzer (60e).

Dans la minute suivante, le visage ensanglanté après un choc avec Amoah, l'Allemand quittait le terrain sur une civière. Leur gardien Konig ratait un dégagement et permettait ainsi à Amoah d'arracher l'égalisation. Souvent malmenés, les champions suisses ont eu le mérite de croire à leurs chances jusqu'au bout.

Samedi, également dans le cadre de la huitième ronde, Yverdon avait battu Servette par 2 à 1, Aarau avait écrasé Neuchâtel Xamax par 5 à 1 et Sion et Zurich s'étaient quittés sur un score de 3 à 3.

A l'issue du week-end, le FC Lugano a donc consolidé son avance. Il est désormais en tête du classement provisoire avec 19 points. Avec 4 points de moins, le FC Lausanne reste en seconde position et devance toujours le trio alémanique que composent les FC Saint-Gall, Grasshopper et Bâle.

Huitième alors qu'il est l'un des postulants à une place européenne, le FC Servette paie la note de sa défaite mortifiante à Yverdon. Quant à la lanterne rouge, c'est Neuchâtel Xamax qui la détient avec seulement 7 points engrangés.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article