Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Football: Sion relève la tête

Rossi passe Buess, mais Lugano ne passera pas Xamax.

(Keystone)

Première défaite en dix rencontres ce week-end pour le champion en titre, St-Gall, battu par un formidable FC Sion. Les Sédunois sont avec les Grasshoppers - qui s´installent en tête - les grands vainqueurs de cette 18ème ronde de LNA.

Sauf tremblement de terre, le FC Sion disputera bien au printemps prochain le tour final pour le titre. Les Sédunois n'ont jamais été aussi forts depuis que la rumeur du prochain retrait de leur président Gilbert Kadji est montée jusqu'en Valais. A Tourbillon devant 7700 spectateurs, ils se sont imposés 2-1 devant
St-Gall. Battu pour la première fois en dix rencontres, le champion en titre a craqué dans le dernier quart d'heure, marqué par le doublé du Camerounais Tum.

Ce succès permet au FC Sion de revenir à la hauteur du... Lausanne-Sports. Avec Lugano, qui a perdu les trois points, ses nerfs et son fauteuil de leader à Neuchâtel, les Vaudois sont bien les grands battus du jour. Samedi soir devant seulement 2050 spectateurs, Lausanne s'est incliné 3-1 devant Aarau. A cinq jours du grand rendez-vous d'Amsterdam contre l'Ajax, ce revers fait
tâche. Il a d'ailleurs conduit le président Kita à tenir un dialogue plutôt musclé à ses joueurs à l'issue du match.

Roberto Morinini a également toutes les raisons d'être en colère. Une nouvelle fois, le mentor de Lugano doit déplorer le manque de «self control» des siens. Les Tessinois ont terminé la rencontre à neuf comme la semaine dernière à Tourbillon. Rossi et Rota ont été expulsés juste après le but de Camara qui est tombé à la 85e minute. Pour leur part, les Xamaxiens, qui gagnent pour la
première fois de la saison deux matches de suite, peuvent nourrir un regret: le retour tardif de Camara dans le groupe. Si le Sénégalais avait été présent dès la première journée, Xamax aurait certainement pu s'immiscer dans la lutte pour la huitième place.

Cette lutte souvent si âpre, Lucerne l'a perdue. La formation d'Andy Egli s'est inclinée 2-0 à l'Allmend face au FC Zurich. Ce match, qui était déjà celui de la dernière chance pour les Lucernois, a tourné au cauchemar dès la douzième minute lorsque le gardien Foletti se fabriquait un autogoal bien malheureux. Zurich portait le coup de grâce à la 62e sur une rupture de Jamarauli.

Quatre jours après avoir été déclassés aux Charmilles par Servette (3-1), les Grasshoppers s'emparent de la première place. Les Zurichois se sont imposés 1-0 au Hardturm devant Yverdon. Avant de céder sur une réussite du Joker Bieli à l'heure de jeu, les Vaudois avaient joué de malchance avec un tir sur le poteau de Gil juste avant la pause. Ils joueront leur destin le 18 novembre aux Charmilles. Une défaite les condamnera alors qu'une victoire leur permettra de revenir à deux points de Servette.

La position des Grasshoppers est bien fragile. Les Zurichois comptent un matcn en plus et seulement un point d'avance sur le duo Lugano-Bâle. Menés 2-1 par Servette, les Bâlois ont renversé la situation grâce à un doublé de Muff en l'espace de deux minutes. Ce match fut tout d'abord celui de tous les bonheurs pour Luca Ippoliti, qui a marqué son premier but en LNA depuis le 26 juillet
1997. Il est devenu celui de tous les cauchemars avec son expulsion à la 57e minute à la suite d'une altercation avec Varela. Deux semaines après un Aarau - Lucerne houleux, l'arbitre Nicole Pétignat est au centre d'une nouvelle polémique.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×