Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

France Télécom prend le contrôle d'Orange

Logo Orange

(Keystone)

Le géant français prend pied en Suisse. Il rachète les 42,5 pour cent du groupe allemand E.ON dans Orange Communications. France Télécom contrôle désormais 85 pour cent de l'opérateur lausannois de téléphonie mobile.

L'opération porte sur «au moins» 2,4 milliards de francs, selon E.ON. Le prix final dépendra de la somme dépensée pour l'acquisition d'une licence de téléphonie mobile de 3e génération (UMTS). Orange est candidat de cette vente aux enchères qui débute lundi. Le prix pourrait alors encore progresser de 20 pour cent, ajoute E.ON.

En rachetant l'opérateur britannique Orange à Vodafone à fin mai, France Télécom s'est positionnée comme numéro deux européen de la téléphonie mobile. Le groupe français prévoit de compter 30 millions d'abonnés mobiles d'ici à la fin de l'année.

New Orange devrait entrer en bourse au 1er semestre 2001. E.ON s'engage à conserver les titres au moins un an à partir de la date d'entrée en bourse. France Télécom garantit en échange que les risques pour E.ON concernant l'action New Orange demeurent dans une fourchette de plus ou moins 10 pour cent.

Orange est l'un des trois opérateurs de téléphonie mobile en Suisse et compte pour l'heure quelque 700 000 clients. Outre France Télécom (qui en détenait déjà 42,5 pour cent via Orange Plc), ses autres actionnaires sont la Banque cantonale vaudoise (10 pour cent) et Swissphone Engineering (5 pour cent).

Pour mémoire, Orange est tombé dans l'escarcelle de son concurrent britannique Vodafone lorsque ce dernier a racheté en février l'allemand Mannesmann. Mais la Commission européenne a exigé que le nouvel ensemble se sépare d'Orange pour des raisons de concurrence. France Télécom n'a pas hésité longtemps avant de s'y intéresser à son tour.

Numéro deux allemand de l'énergie, E.ON est né de la fusion début 2000 des groupes Viag et Veba. L'an dernier, ce géant a réalisé un résultat courant de 3,9 milliards de francs. Il vient d'annoncer la suppression de 1500 employés sur 36 500.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×