Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Fresque de Hans Erni inaugurée à Genève

La fresque a été réalisée en un an.

La Ville de Genève a inauguré samedi une fresque monumentale illustrant le combat d'une vie pour la paix. L'oeuvre en céramique de l'artiste suisse, qui a fêté ses cent ans cette année, occupe les deux murs de l'entrée du Palais des Nations.

«Cette fête pour la paix ne pouvait être mieux symbolisée que par toutes celles et tous ceux qui comme Hans Erni ont traversé le siècle passé, acharnés à se battre pour la vie», a expliqué Rémy Pagani, le nouveau maire de Genève.

Il a rendu hommage aux 56 centenaires que compte le canton, dont certains faisaient partie de l'assemblée.

Réalisée en un an et dénommée «ta panta rei» (en grec «tout en mouvement»), la fresque de la Paix de Hans Erni, reproduite et élevée sur les murs d'entrée du Palais des nations à Genève, est la plus grande fresque en céramique de Suisse.

L'oeuvre est composée de deux fresques, chacune longue de 30 mètres de long sur 2 de haut, et compte des centaines de carreaux en grès.

L'oeuvre porte l'espoir de liberté et l'aspiration à la dignité «qu'une multitude de personnes de tous les horizons de la planète viennent crier à la place des Nations», a rappelé M. Pagani.

Séduits par le projet, des citoyens genevois ont constitué une association afin de recueillir des dons et de lancer une souscription publique.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×