Fribourg et les cinémas du Sud

Le Festival international de films de Fribourg, dont la 14e édition s'ouvre ce week-end, fête ses vingt ans d'existence. En une semaine, c'est une large partie de l'hémisphère sud qui prendra corps à Fribourg.

Ce contenu a été publié le 10 mars 2000 - 10:16

Le Festival international de films de Fribourg, dont la 14e édition s'ouvre ce week-end, fête ses vingt ans d'existence. En une semaine, c'est une large partie de l'hémisphère sud qui prendra corps à Fribourg.

Le Festival a été créé en 1980, modestement, pour célébrer les 25 ans de l'ONG «Helvetas». Et c'est en 1986 qu'il est devenu un véritable événement annuel, structuré et professionnalisé.

Intention déclarée des fondateurs de cet événement: ne plus parler des pays du sud en termes misérabilistes, mais au contraire, dévoiler par l’image leur richesse culturelle. Vingt ans après, ce credo sous-tend toujours le rendez-vous fribourgeois. Pour marquer le coup, les organisateurs ont décidé d'offrir une rétrospective de six films qui ont été primés à Fribourg entre 1986 et 1999.

Plusieurs panoramas seront également présentés au public: «Le cinéma de résistance en Corée du Sud», «La partition du Bengale» et «Films phares des cinémas arabes». 23 films tournés entre 1939 et 1989, qui parviendront à apporter au public sinon la compréhension, en tout cas le sentiment de la complexité du monde arabe, dans l'espace et dans le temps.

A cela s'ajoute bien sûr les films en compétition: dix longs métrages concourront pour le grand prix du festival, «Le Regard d'Or». Pays représentés: l'Argentine, le Brésil, la Chine, la Corée du Sud, L'Inde, et Taiwan.

Bernard Léchot

Festival international de films de Fribourg, du 12 au 19 mars

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article