Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Ge/Servette, seul club romand dans le coup

Sur la glace, la lutte pour le titre prend malgré tout son envol avec les deux premiers matches des quarts de finale ce week-end.

Après la condamnation de Gottéron, Ge/Servette se retrouve seul club romand à disputer les play-off face au CP Berne.

Un néo-promu qui dispute d'emblée les séries, après s'y être très aisément qualifié: le scénario ne s'était encore jamais produit en Suisse, depuis l'introduction des play-off en 1985.

Ge/Servette y est parvenu en se hissant au 6e rang du classement. «Dès le départ, nous avions toujours affiché nos ambitions, rappelle Chris McSorley. Nous tenions à disputer les play-off.»

Mission périlleuse



La qualification des Grenat pour les play-off ne constitue ainsi qu'une demi-surprise. Seule la déconcertante facilité avec laquelle les Genevois y sont parvenus a forcé le respect.

Se hissant par moments à la 4e place, les néo-promus ont finalement tenu bon au 6e rang. Obtenant le privilège de se frotter au CP Berne, contre lequel le bilan est équilibré cette saison (2 victoires chacun).

«Nous ne partirons pas favoris, avoue Chris McSorley. Nous allons retrouver notre rôle de David face à Goliath.» Il est vrai que les Servettiens ne disposent pas d'un effectif aussi riche que celui des Bernois.

De plus, ils doivent composer sans leur ange-gardien, Reto Pavoni, qui s'est déchiré les ligaments du genou la semaine dernière.

Un sacré handicap qui rend la mission de Ge/Servette encore plus périlleuse face aux Dubé, Bordeleau et autres Juhlin.

swissinfo, Jonathan Hirsch

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.