Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Gil, un Brésilien en or pour le football suisse

Gil, le Brésilien d'Yverdon en plein effort.

(Keystone)

Une quinzaine de joueurs brésiliens évoluent parmi l’élite du football suisse. Dans le cadre d’une série de Noël, swissinfo est allé à la rencontre de sept d’entre eux.

Premier rendez-vous en compagnie de Gil, joueur d’Yverdon, club romand de Challenge League (ancienne Ligue nationale B.)

Quand l’attaquant Gil est arrivé en Suisse, en juin 2000, c’était une époque d’euphorie pour le FC Yverdon. Le club de cette petite cité vaudoise était alors en ligne nationale A. Il disputait des matches contre les grands du football suisse dans un stade toujours plein.

«Je suis arrivé en été, se souvient Gil. Il y avait deux autres Brésiliens dans l’équipe aux côtés de bons joueurs suisses.»

La relégation

Mais le club est ensuite retombé en Ligue B. Le budget et le public ont diminué. Les Brésiliens s’en sont allés et les meilleurs Suisses ont rejoint d’autres clubs.

A 22 ans, Gil est aujourd’hui le joueur le plus expérimenté du FC Yverdon. Le club a décidé de mettre tous ses espoirs dans les jeunes pour tenter de remonter en Ligue A la saison prochaine.

«Normalement, ils demandent davantage aux joueurs étrangers, affirme Gil. Mais ce n’est pas un problème. Je suis venu pour travailler et je suis un professionnel.»

Gil a ressenti une grande différence entre la Ligue A et la Ligue B. «La seconde division est plus difficile, plus physique, raconte l’attaquant. Il y a moins de technique et moins d’espace pour jouer.»

Trois ans en Suisse

En trois ans, Gil a appris le français et apprécie certains aspects de la vie en Suisse.

«L’administration des clubs est plus sérieuse qu’au Brésil, dit-il. Si ton contrat dit que tu vas recevoir 1000 francs par mois, tu les recevras. S’il dit que c’est 1 million, tu les recevras aussi.»

Il remarque aussi une grande différence de traitement en tant que footballeur et en tant que personne.

«Au Brésil, tu dois donner chaque jour le meilleur, explique-t-il. Si un joueur est en forme, tout va bien. Sinon, les choses se compliquent.»

«Ici aussi, il faut être en forme, poursuit-il. Mais il y davantage de compréhension et de respect à la fois sur le terrain et à l’extérieur.»

«J’ai appris beaucoup de choses, je suis bien traité et j’aime beaucoup ce pays», affirme Gil. L’attaquant brésilien pense que cela provient de l’éducation des gens, qui ne peut en rien être comparée à celle du Brésil.

Evidemment, Gil est venu en Suisse pour des raisons financières. Mais il aimerait maintenant rejoindre un grand club européen, si possible en Espagne.

swissinfo, Claudinê Gonçalves
(traduction: Olivier Pauchard)

Faits

Josemar dos Santos Silva (Gil) est né le 18 octobre 1980 à João Pessoa
Au FC Yverdon depuis 2000, sous contrat jusqu’en 2005.
Clubs précédents: Matsubara (1997-1998) Fluminense (1999-2000)

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.