La chanteuse de country Kacey Musgraves a remporté dimanche avec "Golden Hour" le prix de l'album de l'année lors des Grammy Awards. Avec sa seule guitare folk, elle a eu raison de poids lourds du rap comme Kendrick Lamar ou Drake avec son troisième album.

Le hip-hop caracolait pourtant en tête des nominations, avec huit sélections pour Kendrick Lamar, suivi de peu par le Canadien Drake. Kacey Musgraves a aussi devancé Cardi B, Janelle Monae et Brandi Carlile lors de la 61e édition des Grammys, où les femmes avaient fait un retour en force après avoir été curieusement snobées l'an dernier, en plein mouvement #MeToo.

En lice dans quatre catégories, Kacey Musgraves avait pris le monde de la country par surprise avec son tube "Merry Go'Round" et sa rengaine au banjo, primée aux Grammy en 2014. La jeune femme de 30 ans est considérée comme une révolutionnaire chez les amateurs, généralement très traditionnels dans leur approche de la musique country.

Childish Gambino, alter ego musical du comédien Donald Glover ("Atlanta"), s'est, quant à lui, adjugé le prix de "l'enregistrement de l'année" récompensant la performance globale d'un titre pour son hymne politiquement incorrect "This Is America".

Childish Gambino grand vainqueur

Déjà élu "chanson de l'année" un peu plus tôt, cet hybride de gospel et de rap, truffé de pamphlets contre les excès de tous bords qui secouent la société américaine, a balayé les favoris Drake ou Lady Gaga dans la course à ce prix prestigieux.

C'est la première fois dans l'histoire des Grammys que ces deux prestigieuses récompenses sont accordées à un morceau de rap. Le clip accompagnant le tube a lui aussi été primé dimanche.

Dans "This Is America", Childish Gambino est soutenu par des jeunes stars montantes du rap tels Young Thug, 21 Savage ou Quavo, ce qui lui a également valu la récompense de "la meilleure performance rap/chant" décernée aux collaborations entre différents artistes.

Au total, le rappeur/acteur/scénariste a été l'un des grands vainqueurs de la soirée avec quatre récompenses. Childish Gambino aurait refusé d'apparaître sur scène lors de la soirée de gala. Il n'est pas non plus venu prendre possession de ses trophées.

Le Grammy Award de la "révélation de l'année" est revenu à la chanteuse britannique Dua Lipa, 23 ans. Auteure interprète de musique pop électro, la jeune artiste s'était fait connaître en 2016 avec son tube "Hotter Than Hell", qu'elle avait confirmé avec "Blow Your Mind (Mwah)" qui était entré dans le top 100 américain.

Son titre "New Rules", tiré de son premier album éponyme, a été numéro au Royaume-Uni, une première pour une artiste féminine solo depuis Adele et son "Hello" en 2015.

Au total, pas moins de 84 récompenses ont été décernées, pour certaines dans des catégories parfois assez déconcertantes, comme le "meilleur album au son immersif" ou encore le "meilleur livret d'accompagnement d'album".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.