Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Graphiques Ecopop et forfaits fiscaux, le vote des cantons sous la loupe

Après l'onde de choc provoquée par l'acceptation de l'initiative UDC «contre l’immigration de masse» le 9 février dernier, le scrutin Ecopop «contre la surpopulation», qui visait également à limiter l’immigration, était très attendu. Si cette initiative, combattue par l’ensemble de la classe politique, a été cette fois rejetée par près des trois quarts des votants et par la totalité des cantons, on peut constater dans le graphique ci-dessous que les cantons les plus favorables à réguler l'immigration restent les mêmes.

(swissinfo.ch)

Cette constance dans le vote est illustrée par le positionnement des cantons proche d'une diagonale (ligne pointillée). Les cantons ayant le plus largement refusé l’initiative du 9 février sont également sans surprise ceux qui ont voté le moins en faveur d’Ecopop.

Le Tessin (TI) est le canton s'étant prononcé le plus en faveur de l’initiative «contre l’immigration de masse» et d'Ecopop (respectivement 68% et 37% de oui). Le canton de Vaud (VD, 39 et 17%) est demeuré le canton le plus réticent face à ces deux propositions. On peut également observer dans le graphique ci-dessus qu’à l’exception du Tessin, les cantons latins sont les champions du rejet de ces deux textes.

Les forfaits fiscaux largement refusés par les cantons en bénéficiant le plus

Le peuple suisse a refusé dimanche à 59% des voix l’initiative populaire pour l’abolition des forfaits fiscaux. Au-delà d’un refus quasi général des cantons, on observe que ce sont ceux qui retirent le plus d'avantages financiers de ce système d’imposition qui ont le plus clairement refusé son abolition. Le graphique ci-dessous illustre cette tendance en montrant la part estimée des forfaits dans les recettes fiscales cantonales totales (en 2012) et le pourcentage de oui à cette initiative.

(swissinfo.ch)

La relation entre le vote pour l'abolition et les revenus des forfaits est illustrée par le positionnement des cantons proche d'une diagonale (ligne pointillée). Les cantons dont les recettes fiscales dépendent le plus des forfaits - Grisons (GR), Valais (VS), Vaud (VD), Tessin (TI), Nidwald (NW) et Genève (GE) - ont tous très nettement refusé l'initiative. Le canton de Schaffhouse (SH), qui avait aboli ce système à l’échelle cantonale, a été le seul à accepter l’initiative. La proposition d'abolition a d’ailleurs fait ses meilleurs scores dans les cantons ayant déjà renoncé eux-mêmes aux forfaits (outre Schaffhouse, Zurich (ZH), Bâle-Ville (BS), Bâle-Campagne (BL) et Appenzell Rhodes-Extérieures (AR) – en rouge dans le graphique).

swissinfo.ch

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×