Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Grippe: Roche critique le degré de préparation des Etats

Roche plaide pour davantage de Tamiflu à disposition sur le marché.

(Keystone)

La firme pharmaceutique suisse Roche estime que les stocks de son antiviral Tamiflu constitués par les gouvernements sont insuffisants pour lutter contre une pandémie.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) n'a pas spécifié les quantités de Tamiflu qui devraient être mises en circulation mais se dit satisfaite de la préparation de ses pays membres.

A Genève, l'OMS répète que l'apparition d'une nouvelle forme de grippe – une possible mutation du virus de la grippe aviaire – affectant les humains est «inévitable». L'OMS confirme aussi que la constitution de stocks de Tamiflu est un élément crucial de la préparation des pays membres.

De son côté, le patron de la division pharmaceutique de Roche, Williams Burns, déclarait récemment que les commandes du médicament passées par les gouvernements ont ralenti durant le premier trimestre de cette année, malgré l'annonce d'une augmentation de sa capacité de production.

«Depuis deux ans, nous avons constaté que la plupart des gouvernements ont fait du chemin. Mais nous pensons qu'il y a encore beaucoup à faire pour ce qui est de la préparation à administrer le traitement qui pourrait diminuer le taux de mortalité de manière drastique».

«Le problème n'est plus la capacité de production mais la demande et le degré de préparation des gouvernements. Nous ne pouvons continuer d'amasser des stocks si personne n'en veut».

Roche est en mesure de produire 400 millions de doses par an mais s'apprête à réduire sa production, en raison de la diminution de la demande des gouvernements, qui stagne actuellement à 215 millions.

Réponse satisfaisante

«Sur les 6 milliards d'habitants que compte la planète, c'est plutôt modeste», ajoute William Burns.

Roche a augmenté sa capacité à la fin de l'année dernière, sous la pression internationale. Elle a également accordé des licences de production locale à des sociétés chinoise, indienne et sud-africaine.

L'OMS, qui dispose d'un stock de 3 millions de traitements - 30 millions de capsules - estime qu'une nouvelle pandémie de grippe est inévitable.

L'organisation a estimé qu'un milliard de personnes pouvaient être infectées et qu'entre 2 et 7,4 millions de malades risquaient d'en mourir.

Des experts affirment qu'une pandémie peut résulter d'une mutation du H5N1 de la grippe aviaire transmissible aux humains ou d'une autre forme du virus de la grippe.

Gregory Hartl, porte-parole de l'OMS, indique à swissinfo que plus de 170 des 193 pays membres de l'organisation disposent d'une forme ou une autre de plan visant à faire face à une pandémie de grippe.

«C'est une bonne indication du sérieux avec lequel le monde traite la possibilité d'une nouvelle pandémie de grippe», en conclut-il.

Aux Etats de décider

Gregory Hartl ajoute aussitôt qu'il revient aux Etats de décider de leur préparation.

«Nous ne pouvons émettre une recommandation type à tous nos membres parce qu'ils n'ont pas les mêmes critères en matière de financement ou de santé publique. Nous ne pouvons dire aux gouvernements ce qu'ils doivent faire.»

La constitution de stocks d'antiviraux tels que le Tamiflu ne sont que l'une des recommandations émises par l'OMS en matière de défense contre une pandémie.

L'organisation vient d'annoncer qu'elle s'attachait à améliorer la production et la distribution de vaccins. La Suisse a, pour sa part, prévu de vacciner toute la population du pays dans l'éventualité d'une pandémie de grippe.

swissinfo, Matthew Allen
(Traduction de l'anglais: Isabelle Eichenberger

En bref

Le Tamiflu est fabriqué à base d'acide shikimic, produit par fermentation ou tiré de la cosse du fruit de l'anis.

Il a été développé par l'entreprise de biotechnologie Gilead, aux Etats Unis. Déposé sous licence par Roche en 1996, il est protégé jusqu'en 2016.

Connu sous le nom générique d'oseltamivir, le médicament est considéré comme la meilleure défense contre une pandémie humaine provoquée par la grippe aviaire découverte chez des oiseaux sauvages en Asie et en Europe.

Fin de l'infobox

Faits

Production de Tamiflu par Roche:
1999-2002: 5,5 millions de traitements
2003: 18 millions
2004: 27 millions
2005: 55 millions
2006: 190 millions (avec une capacité de production de 400 millions)

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×