Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Harry Potter: la folie de la magie gagne la Suisse romande

«Harry Potter et la coupe de feu» emmène une nouvelle fois le lecteur dans le monde magique du petit sorcier.

(Keystone)

Avec la sortie mercredi du tome quatre des aventures de Harry Potter, la Suisse romande succombe également à la «Pottermania». 20 000 exemplaires s´arrachent dans les librairies, et le phénomène ne fait que commencer.

Ce quatrième livre de l'auteur écossaise J. K Rowling était particulièrement attendu des inconditionnels du jeune sorcier. Grâce à «Harry Potter et la coupe de feu», le lecteur pourra se plonger de nouveau dans les expériences du jeune écolier en mal de magie.

«La Suisse romande a reçu entre 15 000 et 20 000 exemplaires du livre, une quantité qui devrait permettre de tenir jusqu'à samedi», explique Jean-Marc Boerlin, de Payot-Librairie à Lausanne.

Malgré l'engouement marqué pour ce nouveau héros, le phénomène ne peut être comparé à celui de la console de jeu «Play Station». Toutefois, de nombreux fans étaient devant les portes du libraire vaudois avant l'ouverture matinale.

«Le succès de la série n'est pas dû aux médias. Il s'explique par le bouche à oreille» constate Jean-Marc Moerlin. Les adultes sont tombés dans le piège, d'où le foudroyant effet boule de neige. «Nul doute que les lecteurs se passionneront jusqu'au bout des sept tomes», conclut-il.

Chaque tome représente une année de collège du petit Harry Potter. Ce dernier s'initie et découvre un monde parallèle magique grâce à un mage qu'il rencontre à l'âge de dix ans. Si vous refusez de rentrer dans ce monde, vous serez considéré comme un «Moldu» (un non initié). L'auteur a prévu en tout, sept tomes.

La romancière âgée aujourd'hui de 34 ans vit un véritable conte de fée. Sans travail, elle écrivait le premier livre dans un établissement public, grâce à l'argent de l'aide sociale.

Les trois premiers livres ont été traduit dans plus de 140 langues et vendus à plus de 60 millions d'exemplaires, dont 450 000 en Suisse romande. A titre de comparaison, le «Petit Prince» a été vendu à 20 millions d'exemplaire depuis 1946.

Le cinéma ne laissera pas échapper le phénomène. Time Warner vient de racheter les droits, et promet un film avant décembre 2001. Il est tourné actuellement par le réalisateur américain Chris Columbus.

L'heureuse élue se trouve désormais à la tête d'une fortune estimée à plus de 60 millions de dollars, de quoi en faire rêver plus d'un. Ceux qui croyaient que la magie existe en ont aujourd'hui une nouvelle et belle preuve.

Jean-Louis Thomas




Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×