Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Henniez s’en va pétiller chez Nestlé

L'entreprise familliale Henniez a célébré son centenaire en 2005.

(Keystone)

Producteur d’eaux minérales riche en tradition, le Vaudois de la région de la Broye perd son autonomie. Nestlé rachète à la famille Rouge la majorité de son capital.

Avec un chiffre d’affaires de 150 millions de francs, Henniez est leader du marché national. Pour des générations de Suisses, son nom est devenu synonyme d’eau minérale.

Un accord a été signé entre Nestlé et la famille Rouge, actionnaire majoritaire des Sources Minérales Henniez. Il porte sur l'acquisition de 61,66% de la société au prix de 3’000 francs par action, annonce mardi Nestlé.

Le numéro un mondial de l’alimentaire basé à Vevey procédera en plus à une offre publique d'achat portant sur le reste des actions Henniez cotées à la Bourse suisse. Elle proposera 5303 francs par action (l’équivalent du cours moyen pondéré des 60 derniers jours de Bourse).

La transaction, qui s'élève à environ 155 millions de francs au total, est soumise à l'approbation des autorités compétentes. Au final, Nestlé, par le biais de sa filiale eau Nestlé Waters, détiendra un peu moins de 25% des parts de marché en Suisse (16,5% pour la seule Henniez) dans le secteur des eaux embouteillés.

«Henniez vient parfaitement renforcer nos activités en Suisse, indique Carlo Donati, patron de Nestlé Waters. Elle nous apporte un outil industriel moderne (…) ainsi qu'une force de distribution et de prestigieuses marques locales complétant idéalement notre portefeuille de marques internationales.»

Deux marques

Henniez a réalisé un chiffre d'affaires de 152 millions l'an dernier. La société, qui emploie plus de 270 personnes sur trois sites dans les cantons de Vaud et du Valais commercialise les marques Henniez et Cristalp.

Administrateur délégué des Sources Minérales Henniez, Nicolas Rouge estime que «cette transaction assure la pérennité des traditions de l'entreprise et de la marque Henniez. Avec Nestlé, nous avons trouvé un partenaire de confiance pour poursuivre ces objectifs.»

Gros buveurs

Au sein de Nestlé, Henniez s’estime mieux armé pour «réussir sur un marché très concurrentiel marqué par un secteur de la distribution fort: 85% des ventes sont réalisées au sein des trois grandes chaînes suisses de distribution».

Avec une consommation annuelle d'eau embouteillée de 127 litres par habitant, le marché suisse se situe au-dessus de la moyenne européenne et affiche une croissance de 1 à 2% par année, explique encore le producteur vaudois.

swissinfo et les agences

Faits

En 2006, Henniez employait 270 collaborateurs pour un chiffre d’affaires de 152 millions de francs.

Division eaux du géant de Vevey, Nestlé Waters est leader mondial des eaux de table.

Cette division regroupe quelque 80 marques (San Pellegrino, Vittel, Perrier, etc), embouteillées sur plus de 100 sites dans le monde. Elle emploie 27'600 collaborateurs dans 130 pays.

En 2006, Nestlé Waters a dégagé un chiffre d’affaires de 9,6 milliards de francs. A peine le dixième du chiffre d’affaires total du groupe Nestlé (98,5 milliards).

Fin de l'infobox

En bref

La source Henniez, dans la région de la Broye (canton de Vaud) est exploitée industriellement depuis 1905. Les sources Minérales Henniez SA proposent leur eau aux curistes du lieu. Elle est alors aussi vendue en pharmacie comme remède médicinal.

En 1928, le pas est franchi vers une distribution nationale. Avec la signature d’un contrat de coopération avec les sources minérales d’Eglisau (canton de Zurich), Henniez Lithinée devient la première eau minérale disponible sur tout le territoire.

En 1974, le producteur lance son Henniez verte et devient le premier à décliner son eau à travers plusieurs degrés de gazéification.

Fin de l'infobox


Liens

×