Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Hippisme: Markus Fuchs s'impose aux Championnats du monde d'obstacle

Markus Fuchs et son cheval durant l'épreuve.

(Keystone)

Pour la 1ère fois, un Suisse a remporté la finale de la Coupe du monde de sauts d'obstacle, à Göteborg. Markus Fuchs, montant «Tinka's Boy», a enlevé la 23e édition en battant le Brésilien Rodrigo Pessoa et «Baloubet du Rouet», victorieux lors des trois précédentes éditions.

Second cavalier suisse en lice, Willi Melliger s'est également très bien classé. Avec son cheval «Calvaro», le Soleurois a réussi à se hisser à la 4e place, juste derrière le Britannique Michael Whitaker et «Handel».

Pour la 3e fois dans l'histoire de la Coupe du monde, cette finale s'est jouée à l'issue d'un barrage. Comme lors de la 1ère édition à Göteborg, en 1979, et la 18e à Genève, en 1996, enlevée les deux fois par l'Autrichien Hugo Simon, seuls deux cavaliers ont pris part à cet ultime barrage.

Premier cavalier à prendre la piste, Markus Fuchs a mis la pression sur les épaules de Rodrigo Pessoa en réussissant un sans faute dans le temps de 35"25. A trop vouloir risquer, le Sud-Américain a manqué son pari de remporter sa 4e finale en commettant deux fautes, malgré un chrono plus rapide (33"08) que le vice-champion d'Europe en titre. Les deux cavaliers avaient comptabilisé le même nombre de points (5) à l'issue des trois épreuves de cette finale.

Le champion du monde brésilien avait déjà laissé filer une première opportunité de signer un second succès en finale en Suède, après 1999, lorsqu'il a pris la piste en dernière position dans la seconde manche de cette 3e épreuve de la finale. Mais le cavalier de Bruxelles, crédité d'une perche, n'a pas réussi à assurer un «clear round» qui lui aurait offert sa quatrième finale de rang.

Troisième de la finale de del Mar en 1992, 2e l'an dernier à Las Vegas, Markus Fuchs pensait d'ailleurs encore une fois devoir se contenter d'une place d'honneur. «Tinka's Boy» avait bien réussi deux parcours sans faute lors des deux dernières manches de cette dernière épreuve, mais l'étalon hollandais du Suisse avait été crédité à chaque fois d'un point de pénalité pour dépassement de temps.

Ce véritable «clear round», Willi Melliger l'a lui réussi à deux reprises lors de cette dernière journée de lundi, remportant du même coup cette 3e épreuve de la finale devant Fuchs. Le Soleurois a ainsi gagné une place au classement final au détriment de l'Américaine Candice King.

Samedi, le Britannique Michael Whitaker avait enlevé la 2e épreuve de cette finale devant le Belge Ludo Philippaerts et Fuchs. Whitaker occupait la première place provisoire avant la troisième épreuve en deux manches de lundi. Mais le Britannique a commis une perche lors de la première manche, plaçant Pessoa - auteur d'un sans faute - en position idéale avant la dernière manche de cette troisième épreuve pascale.

swissinfo avec les agences


Liens

×