Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Hockey: bonne performance de l'équipe de Suisse en Slovaquie

Patrick Della Rossa (en rouge), poursuivi par deux Biélorusses.

(Keystone)

La Suisse et la Biélorussie ont fait match nul: 1 à 1, dans le cadre du tournoi amical de Trencin. Et ce sont même les hockeyeurs helvétiques qui ont ouvert la marque.

A Zimny, devant 300 spectateurs seulement, la Suisse a en effet ouvert le score à la 29ème minute par Plüss, sur un service de Streit. L'équipe nationale suisse de hockey sur glace jouait alors en supériorité numérique à cinq contre quatre joueurs.

Toutefois, pas moins de sept minutes plus tard, la Biélorussie trouvait le chemin de l'égalisation par Yerkovich, sur un service de Starostenko. On le constate, les deux buts de la partie ont été marqués dans le deuxième tiers temps.

Ainsi, pour la première fois en cinq matches, la Suisse ne s'est pas inclinée contre la Biélorussie. De la sorte, la Suisse conserve des chances de remporter le tournoi, si elle bat la Slovaquie, samedi à 17h00.

La Biélorussie figure bien dans le haut du panier mondial. Jusque-là, elle avait constitué un adversaire imbattable pour les Suisses. Le dernier revers enregistré à St-Pétersbourg n'était encore pas digéré dans le camp helvétique. Les joueurs de Krueger ne menaient-ils pas 3 à 0 après huit minutes de jeu, avant de s'incliner 5 à 3?

Cette fois-ci, ils ont abordé la partie avec toute la prudence voulue. Le jeu défensif a largement pris le dessus sur la création offensive. Résultat: le match a été complètement fermé tout au long des 60 minutes.

Pour débloquer ce match, il aurait fallu que le trio Fischer-Crameri-Jenni connaisse la même réussite que la veille contre la Norvège. Il n'en fut rien.

L'ancienne triplette luganaise s'est montrée très effacée tout au long de la partie, laissant la vedette au bloc emmené par Flavien Conne. «Je suis très à l'aise entre Plüss et Reichert», convenait le Genevois, d'autant plus satisfait que le coach helvétique, Ralph Krueger, lui a donné beaucoup de temps sur la glace.

Pour la première place du tournoi, les Suisses affronteront les Slovaques, comme ce fut le cas ces deux dernières saisons à Poprad et à Trencin. A chaque fois, les Suisses ont échoué (5 à 2 et 3 à 0). Ils espèrent faire meilleure figure cette fois-ci.

Toujours optimiste, Ralph Krueger voit des raisons d'espérer: «les Slovaques joueront plus offensifs que les Biélorusses, nous aurons donc plus d'espaces pour les surprendre.» Pour ce dernier match international de l'année avant de retrouver la Slovaquie à deux reprises en Suisse en février, Weibel gardera la cage helvétique.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×