Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Hockey sur glace: La Chaux-de-Fonds remonte la pente

Le Chaux-de-Fonnier Claude Luethi, a droite, aux prises avec le Lausannois Olivier Kember.

(Keystone)

Menés 2-0 après 11 minutes de jeu, les Chaux-de-Fonniers ont tout de même réussi à battre Lausanne 6-2. L'équipe de Mike Lussier a ainsi égalisé à deux victoires partout dans le barrage promotion-relégation LNA/LNB. Mais la Chaux-de-Fonds doit encore gagner deux matches consécutifs pour sauver sa place en ligue nationale

Hockey sur glace: La Chaux-de-Fonds remonte la pente

Menés 2-0 après 11 minutes de jeu, les Chaux-de-Fonniers ont tout de même réussi à battre Lausanne 6-2. L'équipe de Mike Lussier a ainsi égalisé à deux victoires partout dans le barrage promotion-relégation LNA/LNB. Mais la Chaux-de-Fonds doit encore gagner deux matches consécutifs pour sauver sa place en ligue nationale

L'équipe lausannoise a entamé le match sur les chapeaux de roue, bien décidée à prendre les devants. La domination vaudoise tournait à l'insolence à la 7e minute, lorsque la première ligne se promenait devant le but de Thomas Berger.

Dimitri Shamolin récompensait les débuts offensifs de sa formation en ouvrant le score. La Chaux-de-Fonds sortait alors de sa réserve mais se faisait surprendre par Philippe Orlandi qui doublait la mise.

On pensait alors les Neuchâtelois au plus bas. Mais un laisser-aller des pensionnaires de LNB a permis aux hommes de Lussier de relancer le jeu par l'intermédiaire de Samuel Villiger.

Au début de la seconde période, Fabien Guignard parvenait à égaliser, mais, une minute plus tard, Stefan Nilsson écopait d'une pénalité qui ne laissait rien présager de bon pour les maîtres de céans.

Une grosse minute plus tard, le tableau affichait un score de 4-2 pour La Chaux-de-Fonds. Jeff Shevalier et Steve Aebersold remportaient, tour à tour, leurs duels face à Thomas Östlund.

Complétement sonnés, les Lausannois ne sont jamais parvenus à refaire surface. Débordés de tous côtés, ils se sont signalés, de manière peu glorieuse, en provoquant leurs hôtes à de nombreuses reprises. Dans l'ultime période, pour faire bonne mesure, les Neuchâtelois trompaient encore à deux reprises la vigilance d'un Östlund bien complaisant lors de ce quatrième match.

Swissinfo avec les agences


Liens

×