Swatch Group abandonne Baselworld

Le patron de Swatch, Nick Hayek, a indiqué que son groupe ne participerait plus au salon mondial de l'horlogerie et de la bijouterie Baselworld dont il est le plus important exposant. Un revers de taille pour la manifestation. 

Ce contenu a été publié le 30 juillet 2018 - 09:32
swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 29 juillet 2018)

«Les expositions traditionnelles de montres ne sont plus utiles pour Swatch», explique son directeur Nick Hayek dans la NZZ am Sonntag.

Le groupe horloger a participé au salon pendant des années avec presque toutes ses 18 marques. Baselworld avait déjà enregistré ces dernières années les départs de plusieurs horlogers, dont Hermès, Ulysse Nardin et Girard-Perregaux, qui ont rejoint le salon international de la haute horlogerie de Genève (SIHH).

Contenu externe

​​​​​​​

Société d'exploitation menacée 

Des voix critiques appellent à une nouvelle approche dans l'organisation de Baselworld. La 101e édition du salon bâlois s'est achevée en mars avec une fréquentation stable, mais avec 650 exposants, la moitié moins qu'en 2017. Le retrait de Swatch met en péril l'avenir de la société d'exploitation du salon, MCH, indique le journal dominical alémanique. Celle-ci appartient à Bâle-Ville, Bâle-Campagne et Zurich.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article