Navigation

Il est urgent d'assainir les caisses de pension

Les mesures d'assainissement des caisses de pension ne doivent pas être reportées. La situation ne ferait qu'empirer, selon l'Office fédéral des assurances sociales (OFAS). Baisser les taux de rémunération ou augmenter les cotisations n'aurait en revanche qu'un effet marginal sur la conjoncture.

Ce contenu a été publié le 17 juillet 2009 - 12:03

La crise des marchés financiers plombe le deuxième pilier. La question se pose toutefois de savoir s'il faut lancer des mesures d'assainissement en pleine période de récession ou s'il faudrait mieux attendre que le vent tourne pour éviter d'enfoncer davantage l'économie. Dans une étude publiée vendredi, l'OFAS est clair: «un moratoire aurait des effets néfastes».

Les coûts seront plus élevés lorsqu'il sera levé et que l'assainissement sera mis en œuvre. Or il faudrait faire en sorte qu'au moment de la reprise, les entreprises ne doivent pas assumer des frais supplémentaires qui réduiraient leur compétitivité au niveau international. Il est en outre plus difficile de recruter du personnel si le découvert d'une caisse de pension est considérable et que des mesures sont prévues ou remises à plus tard.

Par ailleurs, selon l'OFAS, un report pourrait donner un faux signal: la population n'aura confiance à terme dans le système que si l'équilibre financier semble assuré. Or les mesures d'assainissement augmentent le sentiment de sécurité.

Les deux mesures proposées par l'office – à savoir l'abaissement des taux de rémunération et l'augmentation des cotisations – ne devraient avoir, selon lui, d'effets négatifs importants ni sur le marché du travail ni sur la demande globale, pas plus en 2010 que les années suivantes.

Selon l'OFAS, près de six caisses de pension sur dix sont en découvert. Les institutions sans garantie étatique présentaient fin 2008 un découvert de 22,335 milliards de francs. Pour les autres institutions, le découvert total affiche 15,398 milliards.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.