Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Impair diplomatique: Thomas Borer dans l'œil du cyclone

Le couple Borer sait faire parler de lui. (Archives Keystone)

Thomas Borer devrait faire preuve de discrétion ces prochains temps, selon le conseil du Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE). L´ambassadeur de Suisse à Berlin a récemment gaffé en traitant le chanteur des «Scorpions» d´homosexuel.

«J'ai informé samedi par téléphone M. Borer de ne plus s'exprimer sur cet incident», a indiqué dimanche Ruedi Christen, chef de l'information du DFAE. Ce conseil a été donné d'entente avec le conseiller fédéral Joseph Deiss. «Mais ce n'est pas une muselière, comme l'écrit la presse dominicale alémanique», a ajouté M. Christen.

Thomas Borer a commis l'impair mercredi lors d'une émission satirique de Viktor Giacobbo sur la télévision alémanique SF1. Le présentateur avait prié l'ambassadeur de commenter une photo montrant sa femme, Shawne Fielding, sur les genoux de Klaus Meine, le chanteur du groupe de rock allemand «Scorpions».

Thomas Borer avait alors répondu que cette affaire ne constituait pas pour lui un problème, laissant entendre que Klaus Meine est homosexuel. Autre gaffe: dans la même émission, l'ambassadeur a ajouté que certains expliquent sa nomination à Berlin comme une «récompense» et le «prix de son silence».

Thomas Borer a finalement présenté ses excuses au chanteur allemand. Ruedi Christen a quant à lui minimisé cet incident: «C'était simplement une bêtise dans une émission satirique. Mais il ne se fera pas de nouveaux amis avec de telles paroles».

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×