Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Incendie dans un funiculaire autrichien: 170 morts

Les sauveteurs n'ont trouvé que des restes calcinés.

(Keystone)

Alors que la saison de ski démarre dans les Alpes, au moins 170 skieurs, en majorité des jeunes, sont morts samedi dans l'incendie inexpliqué d'un funiculaire en plein tunnel. Il n'y a que 9 rescapés à la pire catastrophe de mémoire d'homme.

Jusqu'à 171 personnes pourraient avoir trouvé la mort dans ce dramatique accident, car le wagon du funiculaire était probablement rempli à sa capacité maximale de 180 passagers.

En effet, plus d'un millier d'amateurs de snowboard étaient attendus ce week-end sur ce glacier du massif des Hautes Tours pour assister à des tests de planches.

L'incendie s'est déclaré peu après 09H00 locales 600 mètres après le départ du funiculaire dont le parcours est presqu'entièrement souterrain. Il semble que le conducteur ait pu alerter la station, avant que la communication ne soit coupée.

Les portes ne sont pas ouvertes et les passagers ont été pris au piège. "Des tas de gens hurlaient de peur en essayant désespérement de s'échapper. Ils essayaient de forcer l'ouverture des portes et de briser les vitres", a raconté un des survivants à l'agence autrichienne APA. "Je me suis battu pour échapper, et n'y suis parvenu qu'à la dernière minute quand quelqu'un a cassé une vitre", a raconté ce survivant.

Pour l'instant, on sait que les victimes sont autrichiennes, allemandes, britanniques et peut-être américaines, sans autres détails. Les pompiers qui ne pouvaient travailler qu'avec des masques à oxygène ont réussi à dégager trois corps quelques heures après la catastrophe.

Des secouristes ont réussi à pénétrer dans le tunnel par le bas et leur témoigange a choqué l'Autriche: il ne reste du train qu'une carcasse carbonisée et le dégagement toxique a été très important.

Cette tragédie demeure aujourd'hui inexplicable. Le funiculaire n'a pas de moteur à bord, donc pas de carburant, et l'intérieur de la cabine est inifugé. L'enquête risque d'être longue car les sauveteurs doivent d'abord stabiliser la cabine et il semble que tout le tunnel ait fini par prendre feu.

Le chancelier Wolfgang Schuessel a décrété un deuil national jusqu'à dimanche midi, en hommage aux victimes de ce tragique accident.

swissinfo avec les agences



Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×