Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Intempéries: la solidarité fait ses preuves

Un père de famille de 33 ans, victime des intempéries, a été enseveli ce samedi à Simplon-Village.

(Keystone)

Plus de 300 personnes ont participé à la messe célébrée à Domodossola en Italie à la mémoire des victimes de la catastrophe de Gondo. Par ailleurs, au deuxième jour de son opération, la Chaîne du Bonheur a récolté plus de 26,6 millions de francs.

Alors que les premières funérailles des victimes des intempéries se déroulaient en Valais, Domodossola, ville frontière italienne qui entretient des liens étroits avec le Valais, célébrait un service religieux. «En participant à cette messe, nous sommes venus témoigner de nos sentiments de solidarité envers les familles des victimes de Gondo» a expliqué le conseiller municipal de Domodossola, Vincenzo Ronca.

Les Valaisans étaient toutefois absents de la messe, célébrée par l'évêque de Domodossola, Don Gian Tabarini. «Les liaisons routières et ferroviaires sont toujours coupées et plusieurs enterrements ont eu lieu en Valais samedi», a précisé Alfred Squaratti, porte parole de la cellule de crise à Gondo.

Une messe, à la mémoire des victimes des intempéries en Valais, aura lieu le 12 novembre en l'église de Brigue. Norbert Brunner, évêque de Sion, dirigera le service. Une quête en faveur des plus démunis sera organisée à cette occasion.

Par ailleurs, la solidarité des Suisses en faveur des victimes des intempéries en Suisse et en Italie ne s'est pas tarie samedi. Au deuxième jour de son opération, la Chaîne du Bonheur a récolté plus de 26,6 millions de francs.

Face à l'avalanche de dons de vendredi, l'oeuvre d'entraide avait en effet décidé de prolonger son action samedi soir. A 22h00, elle avait déjà récolté 3,6 millions de fancs. La veille, les Helvètes avaient donné 22 millions de francs. Un autre million avait été récolté avant le début officiel de l'opération.

La récole de dons s'est déroulée sur un rythme effréné. La moyenne des promesses de dons a atteint près d'un million de francs par heure. Quelque 600 bénévoles ont répondu à plus de 70.000 appels sur les 110 lignes téléphoniques mises en place pour l'occasion.

Les dons serviront à couvrir les dégâts que les assurances ne prennent pas en charge en Suisse, mais aussi au Val d'Aoste, en Italie. La Chaîne du Bonheur accorde en priorité son aide d'urgence à ceux qui ont tout perdu.

Sur le terrain la situation s'améliore. Dans les villages évacués de Gondo et Baltschieder, en Valais, les autorités ont donné leur feu vert vendredi au retour des habitants. Le danger de nouveaux glissements de terrain est en effet écarté.

A Gondo, les équipes de secours ont mis à jour un 10e corps. Trois personnes manquent toujours à l'appel dans le village haut-valaisan. Au total, les intempéries du week-end ont fait douze morts dans le canton. Elles ont été plus meurtirères encore en Italie. Le dernier bilan fait état de 25 victimes et quatre disparus.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×