Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Intempéries: le Valais panse ses plaies

Les habitants de Gondo ne peuvent toujours pas retourner définitivement chez eux.

(Keystone)

La situation se détend peu à peu sur le front des inondations. L'eau continue de baisser. Le bilan provisoire fait état de sept morts et neuf disparus en Valais. Les travaux de remise en état vont se poursuivre. Le Tessin redoute des fuites de mazout.

Le Valais et le Tessin connaissent un lent retour à la normale. Les recherches qui se sont poursuivies pendant toute la nuit de mardi à mercredi ont permis de retirer des décombres le corps, sans vie, d'une cinquième victime. A Gondo l'espoir de retrouver encore d'éventuels survivants s'amenuise d'heure en heure.

Dans la journée de mardi, trois nouveaux corps avaient déjà été découverts dans le village le plus touché par les intempéries de samedi. Sur les treize habitants de Gondo portés disparus, cinq ont donc été retrouvés. Mercredi, certains habitants du village pourront retourner brièvement constater l'état de leurs habitations. Pour l'ensemble du Valais, le bilan actuel des victimes des intempéries fait état de sept morts et de neuf disparus.

Dans la vallée du Rhône, le niveau du fleuve est à la baisse. Du côté des routes et du chemin de fer, la situation se débloque peu à peu. Le trafic ferroviaire sur la ligne du Simplon entre Brigue et Domodossola a été rétabli mercredi à six heures. Par contre, le tronçon Sierre-Brigue reste interrompu pour environ deux semaines encore. Entre ces deux villes, un service de cars est mis en place.

A partir de Brigue, les voyageurs en provenance de Genève et Lausanne peuvent ensuite prendre le train jusqu'à Milan. Les transbordements par car prolongent le trajet de 40 minutes environ. Les trains internationaux Genève-Lausanne-Valais à destination de Milan circulent aussi via Berne-Loetschberg. Les trains détournés subiront un retard de l'ordre de 70 minutes. Le chemin de fer Brigue-Viège-Zermatt est hors service, de même que la ligne Bex-Villars-Bretaye et celle entre Brigue et Oberwald.

Au Tessin, la situation s'est également un peu détendue. Le niveau du lac Majeur continue de baisser. Mais les fuites de mazout inquiètent toujours les autorités, en particulier à Locarno.

L'eau a arraché des citernes et des fuites ont été signalées à certains endroits. Du mazout s'est aussi échappé des embarcations et des dépôts. Mardi après-midi, des camions spéciaux pompaient déjà les flaques d'huile.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×