Jackpot monégasque pour André Bucher

Une victoire qui met le coureur de Lucerne en confiance pour les mondiaux d'Edmonton. Keystone

André Bucher sera bien l'homme à battre le mardi 7 août en finale du 800 m des Mondiaux d'Edmonton. Pour sa dernière sortie avant son départ pour le Canada, le Lucernois a frappé très fort au meeting Golden League de Monaco. Il s'est imposé de manière impériale en battant son record de Suisse en 1'42"90.

Ce contenu a été publié le 20 juillet 2001 - 23:32

Il a amélioré le chrono qu'il avait réalisé il y a deux ans à Bruxelles de deux centièmes. Invaincu en 2001 sur 800 m, il a, également, établi l'une des six meilleures performances mondiales de ce meeting .


Cette victoire va bien sûr décupler sa confiance pour Edmonton. Elle lui permet également de rester parfaitement placé dans la course pour le jackpot de la Golden league. Déjà vainqueur à Rome et à Paris, André Bucher doit encore s'imposer à deux reprises pour le décrocher. Trois meetings de la Golden League sont agendés après les Mondiaux, à Zurich (17 août), Bruxelles (24 août) et Berlin (31 août). Le Lucernois a, faut-il le rappeler, fait l'impasse sur le rendez-vous d'Oslo du 13 juillet.

André Bucher a couru dans son registre habituel. Il est passé à la cloche en 50"05 et aux 600 m en 1'17" avant de conduire victorieusement son sprint dans les 200 derniers mètres. Il a su résister au retour de Yuri Borsakovski, qui a battu le record de Russie en 1'43"17. Le Champion du monde en salle, qui n'est âgé que de 20 ans, a confirmé qu'il ne s'alignera pas aux Mondiaux. «Je suis trop... jeune», a-t-il rappelé à Monaco pour justifier ce curieux forfait.

Ce soir, je me suis efforcé de conserver toujours le même rythme. A 30 m de la ligne, je me suis retourné car le speaker n'arrêtait pas de citer le nom de Borsakovski. Mais je n'avais pas à avoir peur de son retour. Il était trop loin...»

swissinfo et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article