Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Jean Ziegler a présenté son rapport sur la faim

Selon le rapport de Jean Ziegler, 840 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde.

(swissinfo.ch)

Le nombre de personnes souffrant de la faim a encore augmenté depuis 2001, constate le rapporteur spécial de l'ONU sur le droit à l'alimentation dans le rapport présenté mardi soir devant les Nations unies.

Par ailleurs, Jean Ziegler critique sévèrement la situation dans les territoires occupés.

Jean Ziegler présente un bilan général négatif de la lutte contre la faim. Le sociologue suisse constate que les promesses faites lors du quatrième Sommet mondial sur l’alimentation de réduire de moitié le nombre de personnes sous-alimentées n’ont pratiquement pas été tenues.

Au contraire, le nombre de personnes souffrant de la faim à travers le monde a encore augmenté. Il est passé de 815 millions en 2001 à 840 millions durant l'année écoulée.

Jean Ziegler accuse notamment les sociétés multinationales. Selon lui, le capital privé a un rôle essentiel dans la non-réalisation du droit à l'alimentation dans le monde.

Le rapporteur de l’ONU souligne également que les femmes sont particulièrement discriminées pour accéder à la nourriture, le plus souvent parce qu’elles n’ont pas de pouvoir social, économique et politique.

Situation au Proche-Orient

Dans son discours devant les Nations unies mardi soir, le rapporteur spécial de l’ONU sur le droit à l’alimentation a vivement dénoncé la situation dans les territoires occupés.

Les mesures prises par Israël envers les Palestiniens conduisent la région «à la limite de la catastrophe humanitaire», a déclaré Jean Ziegler. Il estime que le gouvernement israélien exerce une stratégie politique relevant d'un «système d'apartheid».

Ainsi, 61% des Palestiniens sont en «sous-alimentation chronique», alors que 85% sont «totalement dépendants» de l'aide humanitaire, a-t-il précisé.

«La situation dans les territoires occupés est comparable à celle qui règne dans certaines parties d'Afrique, comme le Tchad», affirme encore Jean Ziegler.

Selon lui, «le besoin de sécurité exprimé par Israël est compréhensible, mais la sécurité ne doit pas être invoquée pour chaque mesure prise». Israël est ainsi tenu de garantir le droit à l'alimentation dans les territoires occupés.

Critiques israéliennes

Dans une lettre datée du 7 octobre, le gouvernement israélien a demandé aux Nations unies de ne plus confier de mission à Jean Ziegler.

Jérusalem espère également qu'il ne sera pas reconduit dans ses fonctions de rapporteur spécial ni dans aucune autre fonction à l'ONU.

Que le rapport ait pu être présenté devant l'Assemblée générale des Nations unies est déjà un succès, considère Jean Ziegler. Un de ses buts est de mettre à la lumière du jour «la tragédie cachée» que constituent les affres de la faim dans les territoires palestiniens.

swissinfo et les agences

En bref

Selon le rapport Ziegler:

- Toutes les sept secondes, un enfant meurt de faim dans le monde.

- En 2001, 815 millions de personnes souffraient de sous-alimentation.

- L’année dernière, leur nombre a encore augmenté à 840 millions.

- 799 millions de personnes souffrent de la faim dans les pays en développement.

- 30 millions dans les pays en transition.

- 11 millions dans les pays industrialisés.

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.