JO: le bronze pour Karin Thürig en cyclisme

A Athènes, Karin Thürig avait remporté le bronze. Rebelote à Pékin. Reuters

La Lucernoise Karin Thürig apporte la deuxième médaille olympique à la Suisse aux JO de Pékin en se classant 3ème dans le contre la montre féminin de cyclisme sur route. L'or est revenu à l'Américaine Kristin Armstrong.

Ce contenu a été publié le 13 août 2008 - 08:56

La journée de mercredi a bien commencé pour le cyclisme suisse aux JO de Pékin. Dans le contre-la-montre dames, Karin Thürig (36 ans), qui figurait parmi les favorites, a réussi à se classer au troisième rang.

C'est l'Américaine Kristin Armstrong qui a remporté la médaille d'or. Elle a bouclé les 23,5 kilomètres en 34'51''72 secondes, soit 24''29 secondes de mieux que la Britannique Emma Pooley, médaillée d'argent.

Avec un temps de 35'50''99, Karin Thürig a devancé de peu la Française Jeannie Longo (35'52''60).

Doyenne de la discipline la championne olympique 1996, qui aura 50 ans le 31 octobre, était redevenue ambitieuse au vu du parcours sélectif. Mais elle n'a pas réussi à monter sur le podium.

Une excellente descente

Partie en 9e position parmi les 25 concurrentes en lice, Karin Thürig a tremblé jusqu'au bout avant de savourer sa médaille. En difficulté dans la montée, elle ne pointait qu'en 5e position après 10,8 km. Elle accusait alors un retard de 11'' sur Jeannie Longo et de 16 centièmes sur Christine Thorburn.

«Je n'étais pas inquiète à cet instant. Je savais cependant que le passage me favorisant le plus était à venir», a-t-elle cependant indiqué après sa victoire.

La Lucernoise a ensuite effectivement réussi une excellente descente. «Je n'aurais jamais imaginé pouvoir me hisser sur le podium à mon arrivée. Il y avait encore tant de favorites en course», soulignait-elle à l'issue de la compétition.

Deuxième Suissesse en lice, Priska Doppmann a terminé au 8e rang, comme lors de la course en ligne.

Après Athènes

Médaillée de bronze à Athènes en 2004, Karin Thürig est aussi double championne du monde de la discipline (2004 et 2005).

Avant le début des JO, l'entraîneur de l'équipe de Suisse René Savary avait confiance en elle. «Je ne serais vraiment pas surpris si Karin s'adjugeait une médaille, assurait-il. Elle est extrêmement motivée, et est en bien meilleure forme que les deux années précédentes. J'ai même dû la retenir à l'entraînement, où elle était impressionnante!»

Quant à Karin Thürig, elle assurait avoir «d'excellentes sensations» et «aucun problème avec la chaleur et l'humidité».

Parmi ses grandes rivales, elle citait Kristin Armstrong (championne du monde 2006), Christiane Söder (3e des Mondiaux 2007), Hanka Kupfernagel (championne du monde 2007) et Christine Thorburn (3e des Mondiaux 2006).

swissinfo et les agences

Cyclisme, course sur route, dames

Or: Kristin Armstrong (EU), 20'50''57.

Argent: Emma Pooley (GB) à 24''29.

Bronze: Karin Thürig (S) à 59''27.

4. Jeannie Longo (F) à 1'00''90.

5. Christine Thorburn (EU) à 1'02''44.

End of insertion

Bio express

Karin Thürig est née en juillet 1972.

Elle réside à Retschwil, dans le canton de Lucerne.

Economiste d'entreprise de formation, elle est polyvalente en matière de sport.

Ancienne joueuse de volley en LNB, instructrice de fitness, aérobic et spinning, adepte du triathlon extrême, elle est ausssi passionnée d'équitation,

Athlète de 182 cm et 67 kilos, elle a notamment été championne du monde du chrono en 2004 et 2005.

En 2004, elle avait aussi remporté le bronze aux JO d'Athènes.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article