Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Johan Vonlanthen

(swissinfo.ch)

L'attaquant de l'équipe suisse de football, Johan Vonlanthen, est né en Colombie, à Santa Marta. Mais le destin l'a amené à défendre les couleurs de la Suisse - depuis quatre ans maintenant.

Après être passé dans plusieurs clubs européens, il est actuellement au Red Bull de Salzbourg.

Il est né à Santa Marta, une ville située au bord de la Mer des Caraïbes, à 1286 km de Bogota. Et c'est à l'âge de douze ans qu'il est arrivé en Suisse, suite au mariage de sa mère colombienne avec Roger Vonlanthen, citoyen helvétique. Johan Vonlanthen vit d'abord à Flamatt, dans le canton de Fribourg, où, très vite, il se distingue dans les équipes locales de football.

Mais aujourd'hui, Vonlanthen qui joue dans l'équipe des Red Bull de Salzbourg, habite à Obertauern, à quinze kilomètres de cette petite ville autrichienne à la population jeune et où le secteur des loisirs est en plein développement.

«L'atmosphère est super et les voisins très sympas, dit-il. A l'Ecole de cuisine internationale du village, il y a de nombreux étudiants de mon âge. Je ne suis pratiquement jamais seul chez moi ! Et comme je ne suis pas loin de la Suisse, mes amis viennent me voir. Quand ma mère est à la maison, elle prépare toujours des plats colombiens».

Salsa et merengue

La famille de Johan est passionnée de danse et de musique latino: salsa, vallenato ou merengue. «Chez moi, j'écoute toujours ce genre de musique, elle fait partie de moi, tout comme la danse qui est inséparable de notre culture. C'est quelque chose de très particulier.»

Johan, qui n'a pas oublié son enfance colombienne, garde de nombreux liens avec ce pays. «La Colombie, je l'ai dans le sang et j'ai d'ailleurs beaucoup de famille là-bas: grands-parents, cousins, oncles et tantes... j'ai passé une partie de mon enfance à Santa Marta. C'est une étape de ma vie très difficile à oublier».

Néanmoins, c'est le passé et il est maintenant heureux d'avoir émigré en Suisse. «Ce pays occupe une place importante dans mon cœur, dit-il. J'y ai beaucoup appris et c'est là que j'ai grandi, comme joueur et comme personne. Je suis maintenant professionnel, et il n'y a pas de doute que ma vie est désormais en Europe. Cela même si, quand je peux, je passe mes vacances en Colombie. J'aime bien revoir mes copains d'école. C'est important de ne pas oublier ses origines».

Une nouvelle vie à Flamatt

Lorsqu'il arrive à Flamatt, à 12 ans, il entre dans l'équipe locale où il occupe rapidement la place de gardien de but. «Une bonne partie de mes amis sont là-bas, c'est aussi là que j'ai fini le collège. En fait, je m'y sens chez moi», dit-il avec émotion.

Pourtant, l'arrivée en Suisse n'a pas été facile: «J'ai eu des difficultés au début, il a fallu que je surmonte des conflits intérieurs, que j'arrondisse certains angles de mon caractère et que je comprenne la mentalité suisse.»

Le football a été un élément essentiel de son adaptation: «Le sport est une bonne école; pour ma famille et moi, cela a été une vraie bénédiction, assure-t-il. Il faut être conscient que tout le monde n'a pas cette chance. Et j'en remercie Dieu tous les jours».

Une carrière qui donne le vertige

A 15 ans à peine, il signe son premier contrat professionnel avec les Young Boys de Berne et il est convoqué en sélection nationale M 16. A 16 ans, il commence en ligue nationale A. A 18 ans, il joue au niveau international au cours du match Suisse-Liechtenstein.

Il remporte aussi le record du plus jeune joueur à avoir marqué un but – pendant l'Euro 2004 au Portugal, contre la France. A 22 ans, il est au PSV Eindhoven hollandais (qui a payé 750'000 dollars pour son transfert), à Brescia, Italie, au NAC Breda, Hollande et maintenant à Salzbourg.

«Rétrospectivement, je suis très content de mon parcours. Tout a été très rapide et très formateur. Ces deux dernières années, j'ai pas mal mûri et j'ai dû assimiler ce parcours accéléré».

Le maillot rouge de la Suisse

Il y a quelque temps, son désir de jouer pour l'équipe nationale colombienne n'a pas été très bien perçu en Suisse... Le nouvel arrivant à Salzbourg a ensuite réalisé que c'était bien au cœur des Alpes qu'il était devenu footballeur. Les techniciens suisses le connaissaient parfaitement, contrairement aux Colombiens.

«J'ai une vraie affection pour ce pays qui m'a beaucoup donné. Köbi Kuhn me connaît depuis que j'ai 14 ans. C'est la Suisse qui a fait de moi un footballeur et je dois lui en être reconnaissant. Je suis fier de porter le maillot rouge à croix blanche. C'est le chemin que Dieu m'a tracé, aussi bizarre que cela puisse paraître. Représenter un pays si divers linguistiquement et culturellement est très gratifiant. Mais ce n'est pas pour autant que j'oublie qui je suis et d'où je viens».

Sept langues

Vonlanthen parle sept langues: l'espagnol de Colombie, le français, l'allemand, le portugais, le hollandais, l'anglais et un peu d'italien.

«J'ai passé presque trois ans en Hollande – c'est suffisant pour apprendre une langue – et là-bas, j'ai aussi appris l'anglais. Le portugais, je le parle à cause de mes amis de Flamatt et j'ai étudié le français et l'allemand au collège. Je n'ai pas vécu longtemps en Italie, mais l'italien est proche de l'espagnol. Chaque fois que j'ai changé de pays, j'ai eu envie de savoir la langue. Même si j'aime beaucoup ça, je me demande parfois comment j'ai fait pour en apprendre autant ! Disons que comme j'ai beaucoup de temps libre, quand je suis seul chez moi, c'est ce que je fais».

Et le joueur suisse ne compte pas s'arrêter en si bon chemin: «Je vais bientôt me mettre à l'arabe», prévient-il.

swissinfo, Ivan Turmo à Salzbourg
(Traduction de l'espagnol: Elisabeth Gilles)

Johan Vonlanthen

Date de naissance: 1er février 1986 (22 ans)

Lieu de naissance: Santa Marta, Colombie

Equipe actuelle: Red Bull Sazbourg

Position: attaquant

Taille: 1,75m

Débuts en 2001 (Young Boys de Berne)

Débuts internationaux en 2004 (Suisse 3 – Liechtenstein 1)

5 buts et 17 matchs internationaux

Les clubs auxquels il a appartenu:
- BSC Young Boys, Suisse 2001 - 2003
- PSV Eindhoven, Pays-Bas 2003 - 2004
- Brescia, Italie 2005
- NAC de Breda, Pays-Bas 2005 - 2006
- Red Bull Salzbourg, Autriche 2006 -

Fin de l'infobox


Liens

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

×