Coronavirus en Suisse: vaste campagne de collecte de fonds de la Chaîne du Bonheur

Avec sa collecte de dons, la Chaîne du Bonheur veut venir en aide à ceux qui passent entre les mailles du filet social. Keystone

La collecte extraordinaire de la Chaîne du Bonheur atteindra son point d’orgue jeudi 16 avril. La fondation organise une journée nationale de solidarité afin d'aider les plus démunis face à la crise du Covid-19.

La Suisse l'a prouvé au cours du week-end de Pâques, en restant à la maison malgré le beau temps: elle sait faire preuve de solidarité envers les groupes les plus vulnérables de la société. De plus, la population a déjà donné plus de 17 millions de francs à la Chaîne du Bonheur entre le 23 mars et le 15 avril à midi. Avec le soutien de la Société suisse de radiodiffusion et télévision (SSR / dont fait partie swissinfo.ch), l’organisation collecte de l'argent pour les personnes particulièrement touchées par la pandémie de coronavirus en Suisse.

La particularité de cette collecte réside dans le fait que plusieurs entreprises ont fait des dons de millions de francs, explique Priska Spörri, porte-parole de la Chaîne du Bonheur. «Cela fait dix ans que je travaille pour l’organisation et je n’ai jamais vu quelque chose de cette ampleur.»

De nombreuses campagnes de collectes de fonds

Beaucoup de dons ont déjà été faits dans le cadre de campagnes menées par des entreprises ou des particuliers, explique Priska Spörri. On trouve notamment l’association suisse des fleuristes (florist.ch) qui, avec son initiative «Panier de Pâques», aide les personnes les plus touchées par la crise du coronavirus en Suisse en reversant 10 % des recettes à la Chaîne du Bonheur.

Les fleuristes eux-mêmes sont touchés par les restrictions qu’impose le confinement. Des photos et des vidéos ont été diffusées, montrant des camions entiers de fleurs et de plantes qui ont dû être déchiquetées et éliminées. Foires, expositions, mariages: tous les événements de ce printemps dominé par la pandémie ont été annulés.

De nombreux membres de l'association ont rejoint l'initiative et proposent désormais un service de retrait ou de livraison à domicile, explique Urs Meier, directeur de l'association. «Il est important pour nous de tirer le meilleur de la situation pour le plus grand nombre de personnes possible», dit-il.

La solidarité sur les médias sociaux

À l’occasion de la journée de collecte de dons, une chaîne de solidarité a été initiée sur Facebook et Instagram. Les utilisateurs sont invités à produire une petite vidéo avec un message de solidarité et à la marquer avec le hashtag #SwissSolidarityChallenge. Le défi se déroulera du 14 au 16 avril à 23 heures.

Les participants devront écrire un message ou faire un dessin sur une feuille de papier, le froisser, puis le déplier et le lire devant la caméra. Ils devront ensuite froisser à nouveau le papier et le passer virtuellement au participant suivant.


La Chaîne du Bonheur vous invite également à télécharger ses posts et à les partager sur Facebook et Instagram.

Le 16.04.20 est le jour des dons 

La campagne de collecte de fonds pour la lutte contre le coronavirus s'achèvera jeudi avec la Journée nationale de solidarité. Contrairement aux actions précédentes organisées par la Chaîne du Bonheur, aucune célébrité ne sera présente pour répondre au téléphone et enregistrer les promesses de dons. En outre, une entreprise mettra spécialement à disposition un centre d'appel pour la collecte, explique Priska Spörri.

Comment et où faire un don

Les dons peuvent être effectués en ligne directement sur le site de la Chaîne du Bonheur ou sur son compte postal 10-15000-6.

Les personnes qui ne peuvent pas faire de dons en utilisant ces deux canaux peuvent enregistrer leur promesse de don le 16 avril en appelant le 0800 87 07 07.

End of insertion

Où vont les dons?

La Chaîne du Bonheur ne distribue pas l'argent directement aux personnes touchées, mais à ses organisations partenaires Caritas et la Croix-Rouge, ainsi qu'aux représentants régionaux d’Œuvre suisse d'entraide ouvrière et de Pro Senectute. «Nous étudions également la possibilité de soutenir des organisations dans le domaine de l'aide alimentaire. Dans une deuxième phase, une coopération avec d'autres organisations d'entraide en Suisse est prévue», écrit la Chaîne du Bonheur sur son site Internet.

Ces organisations aident entre autres les familles qui sont dans des situations financières difficiles. Selon SRF News, Caritas aide en fournissant non seulement des bons alimentaires, mais aussi des contributions financières d'urgence allant jusqu'à 1000 francs.

Grâce aux dons reçus en faveur des personnes touchées par la crise du coronavirus, Pro Senectute a notamment pu soutenir la coordination des soins à domicile pour les personnes âgées dans le canton de Zoug.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article