Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Journée mondiale du sida: la Suisse affiche sa solidarité

Le ruban rouge était aussi visible au siège de la Banque mondiale, à Washington.

(Keystone)

La Suisse a vécu vendredi au rythme de la Journée mondiale du sida 2000. De Genève à Zurich, les messages de solidarité envers les personnes atteintes du virus HIV revêtaient des formes aussi multiples qu´originales.

Relâchement de la vigilance dans les pays riches, ampleur de la pandémie en Afrique: la 13ème Journée mondiale contre le sida aura été l'occasion de rappeler qu'en raison notamment de l'ignorance et de la pauvreté, le virus HIV court toujours, que 36,1 millions de personnes sont atteintes dans le monde et que 22 millions sont mortes de la maladie.

En Suisse, l'heure était à la mobilisation. Le petit ruban rouge était partout vendredi. A Berne, par exemple, tous les véhicules de la municipalité l'ont arboré. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a fait diffuser une annonce dans la presse, afin de rappeler que «le sida appartient au quotidien et qu'il prend des vies humaines chaque jour».

A Genève, Zurich, Bâle, Berne, Bienne, Fribourg ou Sion, des marches de solidarité ont rassemblé la population. Dans la cité de Calvin, la marche a été suivie d'une cérémonie inter-religieuse.

A Genève toujours, l'originalité n'était pas en reste: un millier de préservatifs de toutes les formes et de toutes les couleurs de l'artiste Nicolas Guibert étaient exposés à Uni Mail. A cette même université, une rave-party était organisée par le groupe Sida Genève (GSG) et l'Association des étudiants en médecine. Les bénéfices de cette soirée seront versés au fonds de soutien du GSG.

L'Aide Suisse contre le sida (ASS) a également disséminé ses stands d'information dans les principales villes du pays. A Berne notamment, le président de la Confédération Adolf Ogi s'est exprimé sur le douloureux fléau à l'un des stands de l'organisation.

Avec «Men make a difference», l'homme était au coeur de la campagne mondiale de prévention, édition 2000. En Suisse aussi, la prévention contre le sida lui était largement consacrée, sous le thème «Don Juan». En clair: les hommes hétérosexuels ne se protègent pas assez contre le sida, observe l'ASS.

Selon l'association, la Suisse comptabilise 2,2 millions d'infidélités conjugales chaque année. Par ailleurs, 450 rapports sexuels non protégés avec des prostituées seraient exigés chaque jour par des hommes hétérosexuels dans notre pays.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×