Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Karin Thürig en or

La joie de Karin Thürig.

(Keystone)

Médaillée de bronze des derniers Jeux olympiques d’Athènes, la Lucernoise a remporté de brillante manière le contre-la-montre des Championnats du monde de Bardolino.

Chez les juniors, Michael Schär a terminé au pied du podium.

Troisième à Zolder en 2003, 4e à Hamilton l'an dernier, 3e aux Jeux d'Athènes au mois d'août, Karin Thürig (32 ans depuis le 4 juillet) a remporté une superbe victoire sur les routes italienne.

La Lucernoise a littéralement déclassé ses adversaires, précédant au final l'Allemande Judith Arndt et la Russe Zoulfia Zabirova, ancienne championne du monde.

De manière agressive

«Je suis partie de manière agressive, expliquait-elle à l’arrivée. C'était conforme à mon plan. Après six kilomètres, j'ai toutefois eu un peu mal aux jambes mais je n'ai pas douté.»

«Comme la fin de parcours était adaptée à mes caractéristiques, je pensais bien que seul un incident pouvait me priver de la victoire.»

Le parcours de Karin Thürig est extraordinaire. Economiste de profession («40-50 % de mon temps, dit-elle»), elle témoigne d'une polyvalence rare, ayant passé du volleyball à l'hippisme et obtenant encore de brillants résultats en triathlon et en duathlon.

«Je n'arrête jamais de m'entraîner en cours d'année, relève-t-elle. Si je ne suis pas sur mon vélo, je nage ou je cours à pied. Cette diversification empêche toute monotonie.»

La Lucernoise n'aura pas le temps de trop penser à son triomphe de Bardolino. Elle s'envolera le 7 octobre pour les Etats-Unis, à destination d'Hawaï, où elle participera à l'Ironman (4,2 km de natation, 180 km à vélo et 42 km de course à pied).

Au pied du podium

Le junior suisse Michael Schär a été moins heureux. Il a terminé au pied du podium ne ratant que de 68 centièmes, soit 9 m, la médaille de bronze d'une épreuve remportée par l'Allemand Patrick Gretsch.

Fils de Roland Schär, un ancien excellent amateur élite qui fut champion de Suisse en 1975 et qui est également entraîneur de Karin Thürig, Michael a payé une difficile mise en route.

«Je n'ai pas ressenti de pression, relevait le Lucernois, qui fêtera son 18e anniversaire mercredi. Cela peut paraître dur de terminer si près de la médaille de bronze. Mais je ne suis pas déçu car j'ai donné tout ce que je pouvais.»

Un bel avenir semble effectivement se présenter à Roland Schär. Cet impressionnant athlète de 70 kg pour 1m96 suscite déjà la convoitise de l'équipe professionnelle espagnole Liberty Seguros.

swissinfo avec les agences

Faits

Karin Thurig en bref:

La Lucernoise a fêté ses 32 ans le 4 juillet
Elle est une athlète d’une polyvalence rare puisqu’elle a pratiqué le volleyball, l'hippisme et obtenu de brillants résultats en triathlon et en duathlon.
En cyclisme, elle avait déjà décroché la médaille de bronze des Mondiaux de Zolder et terminé troisième des récents Jeux olympiques d’Athènes.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.