Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Kimi Raikonnen roule pour Sauber à Monaco

Nick Heidfield (ici lors des essais), connaît déjà le prestigieux circuit monégasque.

(Keystone)

Après l'Australie, la Malaisie, le Brésil, Saint-Marin, l'Espagne et l'Autriche, les meilleurs pilotes du monde se retrouvent dimanche en principauté de Monaco pour le 7e Grand Prix de la saison. Le jeune Finlandais de l'écurie suisse Sauber se frotte pour la première fois à ce circuit de légende.

«C'est un Grand Prix très spécial, très peu de voitures terminent la course car celle-ci est très exigeante. Nous avons des voitures performantes et puis nos coureurs sont prêts», affirme Jacky Eeckelaert.

Serein, le chef de course chez Sauber souligne: «Nick Heidfeld s'est déjà illustré en Principauté en F3000. Et, pour Kimi, même si tout est nouveau, il est tout à fait capable de terminer dans les points».

Dimanche, le départ sera donné à 14 heures, avec l'Ecoossais David Coulthardt (McLaren Mercedes) en «pole position» devant l'Allemand Michael Schumacher (Ferrari) et le Finlandais Mika Hakkinen (McLaren Mercedes). Sur le circuit le plus sinueux et le plus dangereux de la saison de F1, l'Allemand Nick Heidfeld et le jeune Finlandais Kimi Raikonnen tenteront de déjouer les multiples pièges du tracé monégasque pour permettre aux couleurs de Sauber de briller une fois encore cette saison.

A plus de 150km/h dans les rues de la Principauté, les as du volant vont devoir rivaliser de patience et de concentration pour espérer parcourir les 78 tours de l'épreuve sans dommage.

Chaque année, le circuit de Monaco apporte en effet son lot de casses, d'abandons et de désillusions. Et toute manœuvre de dépassement y a valeur de prouesse.

Mais Monaco, c'est également le circuit par lequel il est possible d'entrer dans la légende. Ayrton Senna puis, depuis quelques années, Michael Schumacher, y ont affirmé leur hégémonie.

A défaut de s'y imposer, Nick Heidfeld et Kimi Raikonnen pourraient y décrocher une reconnaissance définitive de leur talent.

Mathias Froidevaux


Liens

×