Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Kudelski et Serono, une entrée sans tambour ni trompette au SMI

SMI nouveaux venus

(Keystone)

Les deux nouveaux venus romands, Kudelski et Serono, n´ont pas connu une entrée en fanfare au Swiss Market Index (SMI), terminant même en légère baisse: 2,4 pour cent pour Serono et 0,3 pour Kudelski. Mais à l´avenir, la demande devrait doper les cours.

Depuis le début du mois de septembre, les titres des cinq nouveaux membres du SMI - Julius Bär, Kudelski, Richemont, Serono et, dans une moindre mesure, Unaxis - affichent une forme olympique. Rien que de très naturel, une arrivée dans l'indice des valeurs vedettes de la Bourse suisse permet de se faire connaître des investisseurs institutionnels étrangers.

En effet, avec la consolidation extrême de toutes les places financières, seuls les poids lourds, les «blue chips», attirent l'attention des Européens, voire du monde entier. Richemont, qui contrôle des marques de luxe comme Cartier ou Piaget, arrive en 9ème position dans le SMI, Serono au 10ème rang et Kudelski au 13ème.

Cette légère baisse le jour même de leur arrivée dans l'indice phare de la Bourse suisse ne doit pas être interprétée négativement. Les titres ont suffisamment grimpé les jours précédents. Certains investisseurs vendent pour ramasser leurs bénéfices. Il n'existe pas de raison pour que les deux valeurs romandes ne reprennent pas leur ascension. Notamment Serono, qui vient de recevoir une homologation aux Etats-Unis pour une hormone de fertilité.

Ces cinq nouvelles valeurs, qui pèsent ensemble 8,5 pour cent du SMI, vont compenser le poids trop important de géants tels que Nestlé, Novartis ou Roche. Elles apportent également un sang neuf, Kudelski et Serono, représentant des valeurs de la Nouvelle Economie, et La Compagnie Financière Richemont, le premier titre actif dans le luxe.

Ian Hamel

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×