Kuoni introduit le chômage partiel en Suisse

Le plus grand voyagiste suisse va recourir à des mesures de réduction de l'horaire de travail dès le 1er septembre. Kuoni souffre de la crise économique et subit les premiers effets de la grippe porcine.

Ce contenu a été publié le 27 août 2009 - 08:46

Les mesures de réduction de l'horaire de travail seront introduites dès le 1er septembre, a annoncé Kuoni mercredi. La diminution du temps de travail variera selon les services et les fonctions, précise le communiqué. En Suisse, le groupe occupe quelque 1500 personnes. Mais toutes ne seront pas affectées, a indiqué le porte-parole du voyagiste Peter Brun.

En juillet déjà, Kuoni avait pris des mesures pour contrer les effets de la contraction de la demande. Le conseil d'administration, les directions du groupe et de l'unité suisse ont alors décidé de renoncer à une partie de leur rémunération. Plus de 90% des cadres y sont associés.

Au premier semestre, Kuoni a annoncé une perte nette de 51 millions de francs, contre un bénéfice de 33,6 millions un an plus tôt. Le chiffre d'affaires net a quant à lui reculé de 21% à 1,76 milliard de francs. Au 20 août, le groupe comptait 9283 emplois à plein temps au niveau mondial, soit 500 de moins qu'à fin 2008.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article