L'équipe suisse ouvre le Giro

Juan-Carlos Dominguez a endossé le maillot de leader du Giro. Keystone

Le cycliste de l'équipe Phonak, Juan-Carlos Dominguez, a remporté le prologue du 85e Tour d'Italie, couru à Groningue dans le nord de la Hollande.

Ce contenu a été publié le 11 mai 2002 - 23:42

Le coureur ibérique, qui porte les couleurs de l'équipe suisse, a devancé d'une seconde le grand favori belge, Rik Verbrugghe, et de 4'' l'Italien Paolo Savoldelli. Le meilleur Suisse est le Valaisan Alexandre Moos 50e à 25''.

Sur un parcours qui ne comptait pas moins de dix-sept virages, Dominguez a pu exprimer ses talents de «relanceur». Il fallait de la classe pour coiffer sur la ligne le Belge Verbrugghe, vainqueur du prologue du Tour de Romandie à Genève et surtout triomphateur du prologue de Pescara, l'an dernier au Giro, avec une moyenne de 58,874 km/h. Un temps désormais mythique.

Nouveau chez Phonak

Dominguez (31 ans) est arrivé cette année chez Phonak. L'an dernier, il avait failli enterrer sa carrière en signant dans les rangs de l'équipe McCartney. Une équipe dirigée par un manager peu scrupuleux.

Libre, après la dissolution de cette formation, il avait retrouvé une place en dernière minute chez iBanesto.com. Cette saison, Dominguez a déjà remporté le contre-la-montre de la Semaine catalane.

Un Giro surprise

Cinquième du Tour d'Aragon, l'Espagnol ne devait toutefois pas disputer le Giro. Mais l'absence d'Oscar Camenzind a obligé Alvaro Pino à trouver un autre leader. Aujourd'hui ni l'un ni l'autre ne le regrettent.

Côté suisse, Alexandre Moos n'affichait plus la même fraîcheur que lors du Tour de Romandie. «Il n'y avait pas assez de relief pour moi», relevait le Valaisan, qui devra désormais s'employer à défendre le maillot de leader de son coéquipier Dominguez.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article