Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'étau se resserre sur les hooligans

Dès la reprise de la saison, un hooligan interdit de stade le sera non seulement dans les autres stades mais aussi dans les patinoires du pays. Et la réciproque sera valable pour une personne interdite de patinoire. C’est ce qu’annonce la Conférence des commandants des polices cantonales de Suisse (CCPCS).

Au total, la mesure concerne 974 fauteurs de trouble, selon une statistique établie au début janvier. Ce sont 645 personnes interdites dans un stade de football et 329 dans une patinoire. Ils sont répertoriés dans la banque de données "Hoogan" basée à l'Office fédéral de la police.

L'interdiction d'accès sera exclusivement décidée par les clubs, l'Association suisse de football ou, pour le hockey, la Ligue nationale, indique un communiqué de la CCPCS diffusé jeudi. Le contrôle des indésirables sera effectué par les clubs ainsi que par des physionomistes de la police dépêchés sur les lieux lors des matchs.

«Il n'est pas exclu que l'un ou l'autre hooligan puisse tout de même pénétrer dans le stade», admet le porte-parole de la police municipale de Zurich Marco Cortesi. Il se dit toutefois convaincu que la plupart des personnes interdites en seront empêchées.

Depuis le mois de mai, une formation spécifique est proposée à Zurich aux policiers-physionomistes. Ces cours donnés en allemand et en français vont permettre d'unifier les pratiques et les stratégies policières lors d'événements sportifs.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×