Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'étranger goûte les produits suisses

L'horlogerie suisse ne souffre pas de l'insécurité conjoncturelle actuelle. Les exportations de la branche ont atteint 1,33 milliard de francs en février. Une hausse de 18,3% par rapport à février 2007. Le rythme très soutenu de l'année passée s'est ainsi maintenu, selon la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH). Après un net ralentissement en début d'année, le commerce extérieur suisse dans son ensemble a retrouvé son dynamisme en février.

Globalement, les exportations ont augmenté de 12,3% en termes nominaux, selon la Direction générale des douanes. Les importations ont, de leur côté, progressé de 11,4%.

Il faut toutefois relever que février comptait cette année un jour de travail en plus. En corrigeant cet effet, les exportations se sont accrues de 7,4% et les importations de 6,6%.

La balance commerciale boucle avec un excédent de 1,55 milliard de francs, supérieur de 22% à celui de février de l'année précédente.

Dans l'horlogerie, les montres dans le segment de prix supérieur à 3000 francs continuent d'afficher la plus forte hausse sur l'ensemble de la gamme, avec une croissance des ventes d'environ 25%. Les montres de la gamme de 200 à 500 francs suisses ont également affiché une forte croissance de 20%.

Hong Kong conserve la première place en matière d'exportations de montres helvétiques, avec une hausse de 16,9% et une part de marché de 15,1%, suivi des Etats-Unis en progression de 10,5% et de la France, avec +19,2%.


Liens

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

×