Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'aéroport: un nouvel enjeu électoral

Depuis la débâcle de Swissair et ses conséquences pour l'aéroport, l'avenir de Kloten est un enjeu politique quasi-permanent.

A Berne, le Parlement doit encore se prononcer sur l'accord aérien avec l'Allemagne.

Tandis qu'à Zurich, la répartition du bruit sur les riverains de l'aéroport n'a toujours pas trouvé de solution, les questions aéroportuaires viennent de faire leur dans la danse électorale. Les Zurichois renouvellent en effet leurs autorités le 6 avril prochain.

La semaine dernière, l'UDC zurichoise et son candidat au Conseil d'Etat Hans Rutschman ont ainsi provoqué l'étonnement en demandant un plafonnement des vols à 320 000 mouvements par an à l'aéroport de Zurich et l'abandon de l'idée d'un hub international.

L'UDC avait jusqu'ici toujours combattu cette revendication, émise par la gauche. Ce revirement soudain a été fustigé par les autres groupes parlementaires.

Le Grand Conseil a par ailleurs approuvé l'initiative d'un représentant du Parti évangélique, qui exige que l'aéroport soit fermé aux avions la nuit de 23h00 à 06h00, au lieu de 24h00 à 05h00, comme c'est le cas actuellement.

Une telle extension de l'interdiction des vols nocturnes est prévue par le nouveau règlement d'exploitation, qui devrait être mis en application en avril.

swissinfo, Ariane Gigon Bormann avec les agences, Zurich

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.