Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'aéroport de Zurich Kloten sur FM

Une radio éphémère, pour 22 000 auditeurs potentiels.

(Keystone)

Depuis lundi, et pour deux semaines, l´aéroport de Zurich possède sa propre station de radio, baptisée «HubRadio». Une station hyper-locale et éphémère, destinée avant tout aux quelques vingt mille personnes qui travaillent à Zurich Kloten.

95,9 MHz : c'est la fréquence qu'occupe depuis lundi matin, dans le ciel zurichois, «HubRadio». A l'antenne, un mélange plutôt habituel de musique, de nouvelles, de reportages, de concours. Mais cette FM est tout de même un peu particulière: son rayon d'émission ne dépasse pas 5 kilomètres et elle cessera toute activité, une fois sa mission accomplie, début décembre. Surtout, elle s'adresse à un public bien précis: les habitants d'Airport-City.

«L'aéroport de Zurich a la taille d'une ville moyenne en Suisse» explique Harry Müller, le directeur des programmes de «HubRadio». C'est le lieu de travail de 22 000 personnes, d'une soixantaine de nationalités, employées par quelques 200 compagnies différentes. Pour Harry Müller, le but de l'opération est de permettre à tous les acteurs de l'aéroport de mieux communiquer. «Une telle organisation ne peut fonctionner que si les uns savent ce que font les autres.»

Ainsi, on présente sur les ondes la manière dont fonctionne le hub zurichois, ceux qui le font aussi. Et cela à travers des reportages, des tables-rondes, des bulletins d'informations. Aux nouvelles de l'aéroport viennent s'ajouter, toutes les heures, celles de la région, du pays et du monde.

Mais chacun des sponsors de l'opération a également un message à faire passer auprès du public de «HubRadio». Swisscontrol, l'organe chargé de la sécurité de l'espace aérien suisse, dont le siège est à Genève, veut mieux se faire connaître à Zurich. SAirGroup met l'accent sur la question de la ponctualité de ses vols. Enfin, Unique Airport, la société qui gère l'aéroport, revient sur la transformation de son statut d'entité publique en société privée.

A eux trois, SairGroup, Swisscontrol et Unique Airport ont déboursé 300 000 francs pour financer cette opération, encadrée par une vingtaine de professionnels de la radio. Un coût qui se ramène à environ 13 francs par employé d'Airport-City. «C'est nettement meilleur marché que de réaliser une brochure et plus efficace», ajoute Dora Kapusta, assistante de la rédaction en chef.

Il a encore fallu obtenir une autorisation d'émettre. Ce type de concession, d'une durée limitée à 30 jours, l'Office fédéral de la communication (OFCOM) en délivre entre 40 et 50 par an. Moins courants, par contre, sont les cas où des entreprises utilisent ce moyen pour leur communication. L'OFCOM a d'ailleurs veillé à ce que l'objectivité des informations diffusées soit garantie.

En d'autres termes, pas question de faire de «HubRadio» un simple vecteur de relations publiques pour Unique Airport ou pour SAirGroup. Il est vrai qu'avec ses projets d'expansion et la lancinante question des nuisances sonores qu'il produit, l'aéroport est, à Zurich, un sujet des plus brûlants.

Pierre Gobet, Zurich

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×