Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'aéroport de Zurich veut s'envoler grâce à la Bourse

Josef Felder, directeur de Unique Zurich Airport.

(Keystone)

Depuis lundi, investisseurs suisses et investisseurs institutionnels internationaux peuvent acquérir 28 pour cent du capital-actions de l´aéroport de Kloten. Cette privatisation accélérée avait été acceptée l´année dernière par les citoyens zurichois.

Le premier jour de négoce du titre est prévu le jeudi 16 novembre. Et le prix des quelque 1,381 million d'actions à disposition sera fixé la veille, le mercredi 15 novembre. Il devrait tourner autour de celui des actions déjà sur le marché, a indiqué Beat Spalinger, chef des finances de Unique Zurich Airport, lundi devant la presse. Ces dernières valaient 325 francs lundi à l'ouverture de la bourse.

17 pour cent du capital-actions de l'aéroport se trouve déjà en main du public, car cette part est issue de l'ancienne société immobilière (FIG) cotée en bourse avant sa fusion dans la nouvelle entité privatisée. Selon M. Spalinger, la valeur de ces actions ne devrait pas souffrir de la procédure de «bookbuilding» en cours.

Après la vente de ces 28 pour cent, le canton détiendra encore 50 pour cent du capital-actions. Il doit vendre l'an prochain une nouvelle tranche de 17 pour cent au plus, ce qui lui permettra de conserver une participation de 33 pour cent et, du même coup, une minorité de blocage. La ville de Zurich, elle, possède 5 pour cent.

L'épuisement du potentiel dans le domaine aérien et une extension «substantielle» du secteur non aérien constituent les points forts de la stratégie de Unique Zurich Airport, a répété son directeur Josef Felder. Les surfaces commerciales et de services doivent en particulier être doublées d'ici à 2004.

Les responsables de la société entendent en outre renforcer leur engagement à l'étranger, avant tout dans le domaine du consulting et du transfert de savoir-faire à d'autres aéroports. De manière générale, les oppositions que suscite actuellement l'aéroport zurichois n'entament pas leur optimisme quant à son développement futur.

Au premier semestre 2000, Zurich-Kloten a enregistré une hausse des passagers de 11,8 pour cent et une augmentation des mouvements aériens de 9,9 pour cent par rapport à l'an dernier à la même période. Il a engrangé un chiffre d'affaires de 245 millions de francs, dont 126 millions issus du secteur non aérien, et un bénéfice net de 46 millions.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×