Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'ambassade suisse à Skopje sous la critique

L'ambassade de Skopje était trop laxiste.

L'ambassade suisse dans la capitale macédonienne a été critiquée dans un rapport d'inspection du ministère des Affaires étrangères sur sa pratique d'octroi des visas.

Il lui a été reproché un certain laxisme, alors que la Macédoine sert de pays de transit pour de nombreux migrants d'Europe de l'Est.

Le rapport d'inspection, daté du 1er septembre 2006, «a mis en évidence un point faible dans la pratique de délivrance des visas», a indiqué Johann Aeschlimann, porte-parole du ministère.

Il confirmait ainsi une information parue dans l'hebdomadaire dominical «SonntagsZeitung».

Selon le journal, les fonctionnaires chargés de délivrer les visas auraient été nettement trop larges et se seraient parfois laissés abuser par des arguments «cousus de fil blanc».

Ainsi, l'ambassade de Skopje aurait fait fi des directives de l'Office fédéral des migrations et des consignes de son ministère, relève le rapport.

La représentation suisse en Macédoine a délivré ces dernières années quelque 6500 visas, ce qui la place dans une zone jugée dangereuse. Ce petit pays est une plaque tournante d'immigration depuis les pays de l'Est et il n'est pas rare que des «touristes» venus de Macédoine se retrouvent à travailler au noir en Suisse.

Reprise en mains

Johann Aeschlimann assure toutefois que l'ambassade de Skopje a adapté ses méthodes depuis la sortie du rapport d'inspection.

En outre, deux collaboratrices de l'ambassade ont quitté la Macédoine entretemps, dans le cadre d'une rotation régulière.

La diplomatie suisse a fait face à différentes affaires de délivrance abusive de visas dans ses représentations en Indonésie, au Pakistan, au Pérou, en Russie, en Serbie et à Oman.

En 2006, le ministère a ordonné un contrôle renforcé des services concernés et créé un inspectorat des visas. Le rapport de Skopje est un essai pilote de la mise en place de ces nouvelles mesures.

swissinfo et les agences

Faits

La Macédoine compte 2,07 millions d'habitants
56 Suisses y ont élu résidence.
Quelque 60'000 personnes originaires de Macédoine vivent et travaillent en Suisse.
Exportations suisses vers la Macédoine: 41,1 millions de francs.
Importations suisse de Macédoine: 13,1 millions.

Fin de l'infobox

En bref

L'ex-république yougoslave de Macédoine s'est déclarée indépendante en 1991.
La Suisse a reconnu le nouvel Etat le 12 mai 1993.
Depuis 1996, la Macédoine est un pays prioritaire de la coopération suisse au développement. Berne y soutient des programmes pour la bonne gouvernance, la création d'infrastructures au niveau des communes, l'emploi et la promotion des entreprises, mais également la promotion de la paix, la démocratisation et les droits de l'homme.
Depuis 2005, les deux pays sont également liés par un accord de coopération policière.

Fin de l'infobox


Liens

×