Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'avenir olympique d'Adolf Ogi

Adolf Ogi a toujours eu de bons contacts avec le milieu olympique et avec Juan Antonio Samaranch.

(Keystone Archive)

L'ancien président de la Confédération a été proposé comme membre du Comité international olympique (CIO). Il fait partie des sept personnes dont la Commission exécutive du CIO, réunie jeudi à Lausanne, a prôné la nomination durant la 112e Session, du 13 au 16 juillet à Moscou.

Parmi ces sept nouveaux candidats figure également le fils du président actuel du CIO, Juan Antonio Samaranch Jr (41 ans), vice-président de la Fédération internationale de pentathlon moderne.

Adolf Ogi avait quitté toutes ses fonctions ministérielles au 31 décembre dernier. Il avait déjà été, sans succès, candidat au CIO en 1988, alors qu'il était au gouvernement.

Adolf Ogi, en tant que président d'honneur de Swiss Olympic (anciennement AOS), pourra siéger comme représentant d'un comité national olympique. Quinze places sont, en effet, réservées aux comités nationaux et toutes ne sont pas encore occupées.

En cas de vote positif, Ogi rejoindrait Marc Hodler, membre à vie, et Denis Oswald, élu jusqu'en 2008. Tous deux siègent déjà au CIO en tant que membres individuels, et appartiennent également au Conseil exécutif du CIO, fort de 15 membres.

René Fasel (hockey sur glace), Sepp Blatter (football) et Gian-Franco Kasper (ski) se trouvent, quant à eux, au CIO en tant que présidents d'une fédération sportive internationale.

Me François Carrard, directeur général du CIO, a indiqué que la candidature de Juan Antonio Samaranch Jr avait été proposée par son père et acceptée par la commission exécutive.

C'est la première fois dans l'histoire du CIO qu'un président sortant - Juan Antonio Samaranch quittera son poste le 16 juillet à Moscou après 21 ans de présidence - propose son fils comme membre de l'Institution olympique.

Me Carrard a également précisé que 76 propositions de candidatures avaient été faites à la Commission exécutive. Les sept candidats seront proposés au vote à bulletins secrets à la fin de la 112e Session du CIO, le 16 juillet à Moscou, après l'élection du successeur de M. Samaranch à la tête du CIO. Ils seront intégrés au CIO après la Session de Moscou.

Les sept candidats proposés sont Mme Els Van Breda Vriesman(Ho), ainsi que MM. Adolf Ogi (S), Randhir Singh (Ind), Juan Antonio Samaranch Jr (Esp), Timothy Tsun Ting Fok (HK), John Coates (Aus) et Issa Hayatou (Cam).

swissinfo avec les agences


Liens

×