Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'eau, le gaz et Internet à tous les étages

Internet à haut débit pour tous: une manière de rapprocher les habitants d'un quartier.

(SIG/swissinfo)

Les habitants d’un quartier populaire de Genève expérimentent de nouveaux liens communautaires grâce à un réseau de fibre optique.

Première suisse, ce projet de communauté virtuelle à très haut débit préfigure l’Internet de demain.

Lancé en septembre dernier, le projet pilote «Voisin-Voisine» repose sur un réseau de fibre optique dernier cri qui relie des centaines d’appartements et de magasins du quartier des Charmilles.

L’infrastructure high-tech est agrémentée d’un portail web conçu en partie par les élèves de l’école du quartier. Le site fournit des informations locales, la météo, un service de courrier électronique, des jeux, de la vidéo sur demande et un service de dialogue en ligne (chat room).

Près de 1000 appartements sont donc raccordés à ce réseau, 20 fois plus rapide que les lignes à haut débit ADSL.

Booster le lien social

«L’objectif social de ce projet est d’encourager les habitants du quartier à dynamiser leurs relations de voisinage», précise Edith Page, des Services industriels de Genève (SIG), l’entreprise qui a lancé et financé ce projet pilote.

«Nous avons aidé les usagers, ajoute la responsable marketing, à définir le contenu de leur site. Libre à eux ensuite de développer les services dont ils ont besoin», ajoute Edith Page.

Une mère de famille aimerait par exemple créer une association virtuelle de parents d’élèves du quartier.

«La plupart d’entre nous, explique la résidente du quartier, n’ont pas le temps d’assister aux réunions. Grâce à la vidéo-conférence, nous pourrions tenir de telles réunions tout en préparant le repas du soir».

Selon Edith Page, le membre le plus âgé de la communauté virtuelle a 78 ans et il est originaire de Pologne.

«On dénombre aux Charmilles une cinquantaine de nationalités. C’est l’une des raisons qui nous a poussé à choisir ce quartier», précise Edith Page.

Un objectif commercial

Les SIG, fournisseur public de l’eau, du gaz et de l’électricité pour le canton de Genève, ont investi 5 millions de francs dans ce projet.

Cet engagement est au cœur du développement que connaît l’entreprise. Depuis 1999, les SIG construisent en effet un réseau de fibre optique qui mesure aujourd’hui 250 kilomètres.

«Nous voulons devenir un fournisseur de services Internet», précise Edith Page.

Le projet Voisin-Voisine fait donc figure de test, le but étant de pouvoir définir à terme un «business plan» viable.

Pour l’heure, les habitants du quartier accèdent gratuitement au réseau. Mais au début de l’année prochaine, les SIG proposeront un accès payant, selon une formule d’abonnement.

«Nous sommes en train d’évaluer la réaction des usagers à ce projet pilote», précise Raymond Battistela.

Un futur service de base

«Si l’intérêt est suffisant, poursuit le patron des Services industriels de Genève, nous pourrions investir dans l’extension de ce service à d’autres quartiers de Genève».

Edith Page ajoute que le projet pilote des Charmilles pourrait également servir de modèle à d’autres expériences en Suisse.

Quoi qu’il en soit, la responsable marketing est catégorique sur un point: l’Internet sera bientôt un service domestique au même titre que l’eau, le gaz et l’électricité.

«Aujourd’hui, la technologie que nous utilisons aux Charmilles est révolutionnaire. Dans dix ans, ce genre de portail et les réseaux à haut débit seront monnaie courante.»

swissinfo, Anna Nelson, Genève
(traduction: Frédéric Burnand)

En bref

- La communauté virtuelle Voisin-Voisine est un projet pilote inédit en Suisse.

- Les bénéficiaires – un quartier populaire et multiculturel de Genève – surfent sur un réseau haut débit en fibre optique.

- L’équipementier – les Services industriels de Genève – se profile comme fournisseur de services Internet. Il alimente déjà le canton de Genève en eau, en gaz et en électricité.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.