Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'espace aérien suisse est chamboulé

Kloten a redessiné la carte du ciel suisse.

(Keystone)

Les passagers de l’aéroport de Zurich Kloten vont devoir bientôt s’armer de patience. Dès jeudi, l’espace aérien va être redessiné de manière radicale.

Les avions suivront de nouvelles routes, si bien que des retards sont possibles dans les premières semaines.

L'espace aérien zurichois a été redécoupé, car deux zones d'attente situées dans le ciel allemand ont dû être déplacées en Suisse, à l'ouest et au nord-est de Kloten, en réponse à une exigence de Berlin. La Suisse n'avait jamais connu un remaniement aussi radical de son espace aérien, a indiqué le porte-parole de Skyguide Patrick Herr.

Une exigence qui implique, au total, 1300 km de nouvelles routes aériennes. «C'est un peu comme si l'on remaniait l’ensemble du réseau autoroutier suisse (environ 1500 km)», a ajouté M. Herr.

Un an et demi de préparation

La société suisse de contrôle aérien se prépare depuis un an et demi à ce redécoupage du ciel zurichois. Des spécialistes norvégiens sont venus apporter leurs conseils pour les questions de sécurité, qui ont été évaluées selon les standards internationaux les plus récents.

170 aiguilleurs du ciel ont été formés, et les nouvelles cartes du ciel ont été envoyées à 2000 compagnies aériennes.

Ce qui ne signifie pas pour autant que jeudi à 2 heures, lors du passage au nouvel espace aérien, tous les pilotes détiendront les bonnes cartes, précise Patrick Herr. Si un pilote approche Kloten avec une ancienne carte, il faudra le guider pas à pas.

Retards possibles

Pour faire face aux imprévus, Skyguide va renforcer ses effectifs de quatre coachs chaque jour, pendant une période transitoire de deux à six semaines. Parallèlement, la tour de contrôle de Kloten acceptera entre 15 à 20 % d'avions en moins pour «laisser un peu de jeu» et permettre au nouveau système de se mettre en place plus aisément.

Des retards peuvent en découler. Ils dépendront de la demande, explique Patrick Herr, qui compare la situation à un rétrécissement de la chaussée sur l'autoroute lors d'un chantier.

La densité du trafic aérien varie d'un jour à l'autre à Kloten. C'est pourquoi Skyguide n'est pas en mesure d'évaluer l'ampleur des perturbations. Dès que le nouveau système sera rodé, la société de contrôle aérien augmentera peu à peu ses capacités pour les rétablir complètement «d'ici la mi-mai au plus tard».

Pas de nuisances sonores

Selon l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC), le nouvel espace aérien ne devrait pas entraîner de nuisances sonores «importantes» pour les populations des régions survolées à partir de jeudi. En tout cas pas au sens de l'ordonnance sur la protection contre le bruit.

Les zones d'attente commençant à une altitude de 2100 mètres au minimum, les valeurs limite d'exposition ne seront «de loin pas atteintes», a précisé à l'ats le porte-parole de l'OFAC Daniel Göring. «Cela ne signifie pas que les habitants n'entendront pas les avions.»

Nouvelles zones d'attente

Les deux nouvelles zones d'attente seront désormais positionnées entre Kreuzlingen et Weinfelden (Thurgovie) pour la première, et entre Frick et Herznach (Argovie) pour la seconde. Deux autres zones d'attente déjà situées dans le ciel suisse vont en conséquence être légèrement décalées vers le sud.

L'une est repoussée de la région de Rapperswil (St-Gall) à celle du Hoch-Ybrig (Schwyz), l'autre de la région de Willisau à celle de l'Entlebuch (Lucerne). Ce dernier transfert se fera à une date ultérieure, pas encore connue.

Les nouvelles routes aériennes autour de l'aéroport de Zurich sont prises en compte dans le règlement d'exploitation provisoire approuvé partiellement par l'OFAC à la fin mars. C'est la seule partie du texte qui entre en vigueur le 14 avril, l'effet suspensif ayant été retiré aux recours.

swissinfo et les agences

Faits

L’espace aérien transformé comprend 43'000 km3, 895 fois la surface du Lac de Constance.
2000 compagnies aériennes et pilotes du monde entier ont reçu les nouvelles cartes et données de vol.
Les routes d’approche et de départ ont été réaménagées sur plus de 1300 km, soit l’équivalent du réseau autoroutier suisse.
170 contrôleurs du ciel ont suivi une instruction.
71 personnes ont été directement affectées à la réalisation du projet.

Fin de l'infobox

En bref

- A la suit de l’échec de l’accord visant à plafonner les survols sur le sud de l’Allemagne, le 17 avril 2003, Berlin a interdit le survol de son territoire la nuit ainsi que les week-ends et les jours fériés et limite les survols à 80'000.

- Ce qui a imposé une augmentation des atterrissages par le sud et l’est, provoquant la grogne de quelque 500'000 riverains zurichois, et obligé la Suisse à redessiner la carte du ciel.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.