Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'Euro selon Vonlanthen

(Keystone)

Johan Vonlanthen est l'un des éléments-clé de l'équipe de Suisse pour l'Euro 2008. Absent du Mondial en Allemagne à cause d'une blessure, l'attaquant ne veut pas manquer ce grand rendez-vous international.

Et pour lui, l'objectif est clair: la Suisse se battra pour gagner «son» Euro.

L'Euro est sans conteste le championnat préféré de Johan Vonlanthen. Lors de l'édition précédente (Portugual 2004), son nom est entré dans l'histoire du football comme celui du joueur le plus jeune à marquer un but et le deuxième plus jeune à y participer ! Aujourd'hui, il se lance dans l'édition 2008 avec davantage de maturité et une grande ambition.

swissinfo: Lors de l'Euro au Portugal, vous avez établi un record très important dans la carrière d'un joueur. Ce match garde-t-il pour vous une saveur spéciale?

J.V.: Mon goal contre la France restera dans les annales du football. Une telle reconnaissance fait du bien, c'est certain. Mais cela appartient au passé. Maintenant, je me concentre sur une chose: prouver ma valeur dans chaque partie. Quatre ans plus tard, je dois mériter le maillot. Je veux montrer que j'ai évolué en tant que joueur, mais aussi que j'ai grandi comme personne.

swissinfo: Quelles sont les véritables ambitions de la Suisse?

J.V.: (mimique sérieuse et voix grave) Le but, c'est de gagner l'Euro 2008. C'est pour cela qu'on se prépare, pour le succès. En plus, il se dispute chez nous, ce qui va nous motiver encore davantage.

swissinfo: Qu'est-ce que représente pour vous le fait de porter le maillot rouge de l'équipe nationale?

J.V.: J'en suis fier et très heureux. Aussi bizarre que cela puisse paraître, c'est le chemin que Dieu m'a tracé. Je suis très reconnaissant de représenter un pays si varié, avec une si grande diversité culturelle et linguistique.

swissinfo: Que pensez-vous de vos rivaux du premier tour?

J.V.: L'équipe de la République tchèque est très difficle à jouer et possède dans ses rangs des joueurs vraiment dangereux. Mais je pense que c'est un «ennemi» qu'on peut battre. Le match contre la Turquie sera une revanche des éliminatoires de la Coupe du monde 2006. Ils voudront gagner mais ils savent aussi que nous les avons déjà battu. Enfin à propos du Portugal, je ne citerai que deux noms: Deco et Cristiano Ronaldo.

swissinfo: A votre avis, qui sont les favoris pour le titre?

J.V.: Toujours les mêmes! L'Allemagne et l'Italie, sans oublier la France et le Portugal. Mais il faut aussi tenir compte des plus «petits» comme la Pologne ou nous-mêmes. Les Polonais me semblent très intéressants.

swissinfo: Comment cela se passe-t-il avec le sélectionneur national Köbi Kuhn?

J.V.: On s'entend super bien, il me connaît depuis que j'ai 14 ans et il m'a beaucoup aidé à l'époque, sur tous les plans.

swissinfo: Quels sont les footballeurs qui vous ont marqué?

J.V.: En Suisse, je dirais Stéphane Chapuisat et Johann Vogel. Mais de manière générale, mon préféré, c'est Ronaldo. En Colombie, mon idole est Carlos Valderrama depuis que je suis gamin. Le «pibe» et moi, on est de grands amis.

swissinfo: Et votre club préféré?

J.V.: Depuis toujours, c'est les Young Boys de Berne. Avant même de jouer dans les clubs juniors et même ensuite, lorsque je suis devenu professionnel. Tous les samedis, je faisais les 16 km de Flamatt à Berne pour les voir jouer!

swissinfo: Est-ce exact qu'à 16 ans, vous avez refusé une offre du Real Madrid ?

J.V.: Oui, c'est vrai. On m'avait proposé de m'entraîner avec les jeunes de la Cantera blanca mais j'ai préféré aller au PSV Eindhoven. Là-bas, on m'offrait de jouer dans la première équipe alors qu'au Real Madrid, j'aurais dû entrer dans des catégories inférieures.

Le club espagnol m'a paru très grand, il y avait beaucoup de compétition et j'étais déjà professionnel en Suisse. Mais c'est sûr que jouer maintenant au Stade Santiago Bernabéu, ce serait un rêve !

swissinfo, Ivan Turmo à Salzbourg
(Traduction de l'espagnol: Elisabeth Gilles)

Johan Vonlanthen

Date de naissance: 1er février 1986 (22 ans)

Lieu de naissance: Santa Marta, Colombie

Equipe actuelle: Red Bull Salzbourg

Position: attaquant

Taille: 1,75m

Débuts en 2001 (Young Boys de Berne)

Débuts internationaux en 2004 (Suisse 3 – Liechtenstein 1)

Fin de l'infobox

Une carrière fulgurante

A 15 ans à peine, il signe son premier contrat professionnel avec les Young Boys de Berne et est convoqué dans la sélection M 16 suisse. A 16 ans, il débute en première division suisse avec le club bernois. A 18 ans, il passe au niveau international lors du match qui oppose la Suisse et le Liechtenstein (juin 2004).

Il détient en plus le record du plus jeune joueur à avoir marqué un but pendant l'Euro 2004 au Portugal, contre la France, avec trois mois de moins que l'attaquant britannique Wayne Rooney.

A 22 ans, il a déjà été au PSV (Pays-Bas), qui a payé 750'000 dollars pour son transfert, au Brescia (Italie), cédé par le PSV, au NAC Breda (Pays-Bas), prêté là aussi, et maintenant à Salzbourg (Autriche). Il a joué 17 matchs internationaux avec la Suisse et marqué cinq buts.

Fin de l'infobox


Liens

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

×