Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'Euro très suivi en... Indonésie

L'équipe au complet (de gauche à droite): I Gusti Ayu Sanari, Erwin Julistyo et Wendi Wiharyanto.

(swissinfo.ch)

Près de 10'000 membres des médias sont accrédités à l'Euro 2008 en Suisse et en Autriche. Parmi eux, un team de journalistes indonésiens qui relatent la compétition et ses à-côtés pour le compte de la télévision nationale RCTI TV. Quel regard portent-ils sur cet événement et qu'en disent-ils?

Wendi Wiharyanto, I Gusti Ayu Sanari (les journalistes) et Erwin Julistyo (le caméraman) forment l'une des deux équipes de RCTI (la plus importante télévision indonésienne et la seule présente à l'Euro) présentes sur sol helvétique durant l'Euro et chargées de couvrir l'événement à Bâle et à Zurich.

Certains de leurs collègues sont à Genève et Berne, alors que deux autres équipes de RCTI TV sillonnent l'Autriche.

Chaque jour, Wendi, I Gusti Ayu et Erwin envoient entre trois et quatre reportages à la rédaction centrale située à Jakarta.

Entraînements, interviews de joueurs et d'entraîneurs des équipes présentes en Suisse, rencontre avec des supporters, aspects sécuritaires ou plus bucoliques, ils sont à pied d'œuvre dès les premiers rayons du soleil et se couchent rarement très tôt. Le décalage horaire (+ 5 heures) ne leur est d'ailleurs guère favorable.

Le football sport roi

«Le football est le sport numéro 1 en Indonésie, juste devant le badminton, explique la journaliste du groupe I Gusti Ayu. Tous les matches de l'Euro sont retransmis en direct et les gens n'hésitent pas à rester éveillés jusqu'au milieu de la nuit pour suivre les rencontres qui sont commentées en studio à Jakarta.»

«Le Mondial et les Championnats d'Europe sont des tournois très suivis par les Indonésiens. Tout comme la Ligue des Champions ou les matches de Coupe UEFA. Ils connaissent bien tous les bons joueurs», poursuit Erwin le caméraman.

Le championnat national est également très prisé, et il n'est pas rare que le grand stade de Jakarta (100'000 places) déborde de supporters.

«En Indonésie, les gens parient aussi beaucoup sur les résultats des matches de football. En règle générale, ils ne regardent pas les parties chez eux mais se rassemblent dans des bars, des restaurants ou devant des grands écrans pour partager leur passion du foot», raconte Wendi.

«Nous aimerions pouvoir réaliser plus d'interviews avec les joueurs et les entraîneurs pour les gens au pays, ajoute-t-il. Mais nous devons toujours trouver des partenaires qui parlent anglais... et ça n'est vraiment pas évident. Mais tout est bien organisé. Les Suisses ont fait du bon travail.»

Reste que les diverses restrictions d'accès aux joueurs des équipes édictées par l'UEFA ne facilitent pas la vie du trio indonésien, fasciné par les paysages et la qualité de vie qu'ils constatent en Suisse.

Impressions de la Suisse

«C'est la première fois que je viens dans ce pays et j'espère vraiment pouvoir y retourner rapidement car c'est une contrée très intéressante. Les diverses langues, les paysages et la qualité des infrastructures... tout cela m'impressionne», avoue encore Wendi.

«La réalité va plus loin que les images de fromage, de chocolat ou de neige que je pouvais avoir avant d'atterrir ici. Je me réjouis aussi d'aller à Vienne pour faire des reportages avant la finale et de découvrir ainsi un peu l'Autriche.»

Les trois journalistes ne pensent malheureusement pas pouvoir suivre les exploits de l'équipe de Suisse bien longtemps, au vu de sa défaite en match d'ouverture du tournoi contre la République tchèque.

«Les Suisses ont bien joué et ils auraient dû gagner mais ils ont manqué de chance, conclut Wendi. C'est dommage car cette défaite va certainement les empêcher de se qualifier pour les quarts de finale de la compétition. La Suisse est une équipe qui développe beaucoup de puissance et ça m'aurait fait plaisir qu'elle continue.» Il n'est pas le seul !

Interview swissinfo, Mathias Froidevaux, à Bâle

Faits

L'Indonésie a déclaré son indépendance en 1945 après l'occupation japonaise. C'est aujourd'hui le plus grand Etat archipel (18'000 îles dont 6'000 sont habitées) du monde et le quatrième Etat le plus peuplé au monde (près de 220 millions d'habitants).

L'Indonésie est située à cheval sur l'équateur au point de rencontre des océans Indien et Pacifique. La langue officielle est l'indonésien (une variété de malais) mais de nombreuses langues (comme le javanais par exemple) sont privilégiées selon les régions.

En décembre 2004, un tsunami provoqué par un séisme sous-marin à l'Est de Sumatra a été la cause de destructions massives. Dans la région la plus touchée, la province d'Aceh, sur l'île de Sumatra, on a recensé plus de 150'000 victimes.

L'Indonésie a participé à une seule phase finale de Coupe du monde de football en 1938. L'équipe portait alors le nom (jusqu'en 1949) d' «Indes orientales néerlandaises».

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×