Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'Helvétie devenue musée d'elle-même

Le théâtre à 'heure du modélisme.

Dans «Mnemopark», le jeune metteur en scène soleurois Stefan Kaegi installe son pays sur une scène de théâtre, avec ses montagnes, ses vaches et ses pâturages.

Cette Suisse en maquette et en beauté est animée ici par des modélistes qui emportent le public loin de tout cliché. Un bonheur.

Le meilleur c'est la fin, quand les cinq interprètes de «Mnemopark» viennent saluer le public (qui applaudit à tout rompre) et l'invitent à monter sur scène pour admirer de très près... la Suisse.

Eh oui! La Suisse dans toute sa splendeur alpine, la Suisse grandeur miniature, un pays de lilliputiens offert au regard enchanté des spectateurs qui déambulent sur scène, passent à travers les lignes des chemins de fer, les monts, les forêts et les rivières.

A la portée du public donc, une Suisse en maquette (dix mètres sur huit environ), posée là comme dans une salle d'exposition, avec de petits trains qui circulent, de petits tunnels, de petits lacs, de petits pâturages, de petites vaches, de petites montagnes, de petits chalets, de petits paysans et une immense idée: l'Helvétie devenue musée d'elle-même. Il fallait y songer! Une antiquité sans véritable capacité de renouvellement.

Comédiens et modélistes

Cette idée drôle, intelligente, inédite au théâtre est de Stefan Kaegi, membre du collectif 'Rimini Protokoll', qui signe «Mnemopark». Dans son spectacle, le jeune metteur en scène soleurois retourne comme un gant les clichés sur son pays. A son service, cinq comédiens et comédiennes alémaniques - dont une seule professionnelle.

Les quatre autres sont des modélistes qui, dans la vie, réalisent des maquettes de trains électriques depuis une trentaine d'années et participent, à leur manière, à la fabrication d'une Suisse de carte postale.

Sur scène, ces modélistes (qui ont entre 60 ans et 80 ans environ) agissent comme des somnambules ivres de souvenirs et nostalgiques d'une beauté pure helvétique qu'ils sont aujourd'hui obligés de brader, mondialisation oblige.

Pour y échapper, ils enfourchent parfois, à la façon d'un E.T, une trottinette volante qui les emmène très loin dans un univers rêvé. Une caméra-vidéo et un écran géant placés sur scène les font alors passer dans une autre dimension. Mais les nécessités commerciales les ramènent sur terre.

Voilà que les cinéastes de Bollywood viennent tourner dans les alpages les scènes lyriques de leurs films. Comment? L'Inde en Suisse? Et pourquoi pas?

Les Indiens demandent bien à nos modélistes d'aller en Inde pour apprendre aux gens de là-bas à traire les vaches. Et quand on pense que là-bas les vaches sont sacrées...

Extravagant et efficace

Enfin bref, la Suisse d'hier et d'aujourd'hui est racontée avec un humour extravagant par Stefan Kaegi. Lequel nous conforte dans l'idée que les artistes alémaniques, lorsqu'ils parlent de leurs pays, ont plus de panache que les Romands.

Partout où il est passé, ce «Mnemopark» a recueilli tous les suffrages. L'été dernier au festival d'Avignon, les Français l'ont adoré.

Reste à voir comment réagiront les Portugais et les Canadiens qui s'apprêtent à accueillir le spectacle ces prochains jours.

swissinfo, Ghania Adamo

Stefan Kaegi

Né à Soleure en Suisse en 1969, Stefan Kaegi suit des études d'art à Zurich avant de faire des études de théâtre à Giessen, en Allemagne.

En 1998, Stefan Kaegi fonde en compagnie de Bernd Ernst le label Hygiene Heute. Pendant cinq ans, ils réalisent ensemble ce qu'ils nomment des « ready-made théâtraux ».

Depuis 2000, Stefan Kaegi collabore avec Helgard Haug et Daniel Wetzel et fonde le collectif d'artistes Rimini Protokoll, qui chamboule allégrement les conventions théâtrales.

Fin de l'infobox

«Mnemopark» en tournée

Lisbonne, Culturgest, du 12 au 14 avril

Montréal, Festival TransAmérique, du 25 au 28 mai

Québec, Carrefourthéâtre, le 1er et le 2 juin

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×