Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'innovation au menu des Suisses de l'étranger

Les chances d’une ville industrielle comme Winterthour dans l’économie du savoir? A discuter lors du Congrès des Suisses de l'étranger.

(Keystone Archive)

Réuni du 20 au 22 août prochains à Winterthour, le Congrès des Suisses de l’étranger se penche cette année sur la politique de l’innovation.

La question est de savoir quelle stratégie la Suisse doit adopter pour s’assurer une position de pointe à l’échelle mondiale.

Le Congrès de Suisses de l’étranger est en déjà à sa 82e réunion annuelle. En misant sur Winterthour, l’Organisation des Suisses de l’étranger (OSE) a choisi une localité de tradition industrielle et de recherche.

Aucun hasard à cet égard, puisque le congrès de cette année aura pour thème: «Innovation technologique: la Suisse mise au défi». Le parlement de la Cinquième Suisse a en effet constaté que le passage de l’idée au produit mûr pour le marché se fait mal au niveau helvétique.

Une opinion confirmée

«Aux yeux de nombreux Suisses de l’étranger, la Suisse est peu compétitive et de moins en moins innovatrice», explique à swissinfo le directeur de l’OSE, Rudolf Wyder.

En cela, l’opinion des Suisses du dehors est confirmée par diverses études: si la Suisse figure à la pointe pour le nombre de Prix Nobel et de brevets déposés par habitant, la croissance de son économie demeure en deçà de la moyenne.

«L’hypothèse n’est pas nouvelle, lance Rudolf Wyder. Pendant qu’en Suisse, le passage de la recherche à l’exploitation économique reste problématique, d’autres pays ont mis en place des canaux de transferts autrement plus directs».

Comme beaucoup de Suisses vivants à l’étranger sont actifs dans l’économie et la recherche, ils sont souvent particulièrement bien placés pour comparer les vertus en la matière des différents pays. Ce qui va permettre à l’assemblée plénière du 21 août de se pencher avec profit sur les réalités helvétiques.

Une comparaison internationale

L’objectif est qu’en Suisse même, cette manifestation induise l’idée d’une comparaison internationale en matière de politique de l’innovation. Autrement dit, un benchmarking international.

«J’attends des Suisses de l’étranger qu’ils alimentent le débat en dépassant les frontières. Ils sont les mieux placés pour le faire», indique Rudolf Wyder.

Plusieurs personnalités de premier plan traiteront des mêmes questions. Et parmi elles, la ministre des Affaires étrangères Micheline Calmy-Rey et l’aérostier et médecin Bertrand Piccard.

Il va sans dire que l’assemblée est publique et que les Suisses du dedans seront les bienvenus, à condition toutefois de s’annoncer préalablement au secrétariat de l’OSE (contingences d’organisation obligent).

Une réunion de famille

Le Conseil des Suisses de l’étranger, qui se réunit deux fois par an, ouvrira les feux de ce congrès le 20. Il se penchera notamment sur les accords bilatéraux II récemment conclus avec l’Union européenne.

Des thèmes d’actualité comme la nouvelle Loi sur la radio et la télévision (LRTV) ou la révision des droits du citoyen devraient également apparaître au coin de la discussion.

Quelque 500 visiteurs du dehors sont donc attendus à Winterthour. Ces derniers, outre les parties dites sérieuses, auront aussi droit à un programme emprunt de convivialité, avec visites et excursions.

«Il s’agit en quelque sorte de la réunion de famille des Suisses de l’étranger les plus attachés à la Suisse», constate Rudolf Wyder. C’est pourquoi cette année, un programme tout particulier est réservé aux enfants des participants.

swissinfo, Christian Raaflaub
(traduction: Pierre-François Besson)

Faits

612'562 Suisses enregistrés vivaient à l’étranger en 2003
Plus de la moitié étaient domiciliés en Europe
La tendance est à une augmentation dans toutes les régions du monde

Fin de l'infobox

En bref

- L’Organisation des Suisses de l’étranger (OSE) défend les intérêts des Suisses de l’étranger en Suisse.

- Elle est soutenue par quelque 750 institutions et organisations suisses dans le monde entier.

- L’OSE date de 1916 et intervient en qualité de porte-voix de la Cinquième Suisse.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.