Navigation

L'OGC Nice racheté par des Chinois et des Américains

Ce contenu a été publié le 10 juin 2016 - 20:31
(Keystone-ATS)

L'OGC Nice, la nouvelle équipe de Lucien Favre, a été racheté par des investisseurs chinois et américains.

La gouvernance du club est toutefois maintenue et le président Jean-Pierre Rivère, qui a fait venir l'entraîneur vaudois, reste à son poste.

Jean-Pierre Rivère conserve par ailleurs 20% du capital du club, classé au 4e rang la saison dernière en Ligue 1. Le reste des actions est désormais en main de quatre hommes: le Sino-américain Chien Lee et le Chinois Alex Zheng, tous deux actifs dans l'hôtellerie et l'immobilier, ainsi que les Américains Paul Conway et Elliot Hayes.

"Leur arrivée sécurise l'avenir du club et va lui donner des moyens supplémentaires. Tout en gardant son identité et sa ligne directrice, l'OGC Nice va franchir progressivement de nouveaux caps et continuer de grandir ", a commenté Jean-Pierre Rivère.

Cette acquisition prouve encore une fois l'appétit grandissant de la Chine pour le football. En début de semaine, c'est l'Inter Milan qui avait été racheté par Suning, un groupe chinois de distribution de produits électroniques et d'électroménagers.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.