Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'original de la cassette Méry pourrait se trouver à Genève

Jean-Claude Méry (archives Keystone).

La justice française recherche à Genève l'original de la cassette vidéo contenant les confessions posthumes de Jean-Claude Méry, qui passe pour avoir été un financier occulte du RPR. Elle a adressé une commission rogatoire à la justice genevoise dans cette affaire.

La commission rogatoire émane du juge français Marc Brisset-Foucault et concerne la cassette des confessions de Jean-Claude Méry, enregistrée en 1996 et toujours recherchée par la justice française, a précisé vendredi la juge d'instruction Christine Junod, confirmant une information de la Tribune de Genève.

La juge n'a en revanche pas voulu s'exprimer sur les informations du quotidien selon lesquelles cette cassette se trouve à Genève dans un coffre bancaire appartenant à un ancien ministre socialiste de l'ère Mitterrand.

En septembre dernier, le journal Le Monde, qui était parvenu à s'approprier une copie de cette cassette, avait publié la retranscription des propos de Jean-Claude Méry. La justice française a saisi cette copie et recherche toujours l'original, qui contiendrait davantage de détails.

Cette cassette permettrait aux magistrats français d'avancer dans leur enquête sur le financement du Rassemblement pour la République (RPR), parti du président de la République Jacques Chirac.

Sur cette cassette, Jean-Claude Méry, décédé d'un cancer en 1999, met en cause des politiciens de la Ve République, et notamment Jacques Chirac. L'ancien ministre socialiste Dominique Strauss-Kahn avait reconnu avoir été en possession de l'original de la cassette et l'avoir égarée.

swissinfo avec les agences

×