Navigation

L'UDC et le PS gagnent en popularité

Si les élections au Conseil national s'étaient déroulées à fin février, l'UDC serait arrivé en tête devant le PS. Keystone

Selon le baromètre GfS, l'UDC progresse encore. La cote du Parti socialiste augmente aussi. Par contre, le PRD et le PDC stagnent.

Ce contenu a été publié le 11 mars 2002 - 08:22

Si les élections au Conseil national avaient eu lieu à fin février, l'Union démocratique du centre serait à nouveau arrivée en tête. L'UDC a progressé de 22,2% à 23,7% entre juin 2001, date du dernier sondage, et février 2002, a annoncé la SF DRS. Lors des élections fédérales de 1999, le parti de Christoph Blocher avait récolté 22,5% des voix.

PS en progression

Le parti socialiste occupe toujours la deuxième place avec 23,2% des intentions de vote, soit légèrement mieux qu'en 1999 où il avait atteint 22,5%. Le PS a ainsi comblé son passage à vide de juin 2001 (21,4%).

Avec des pourcentages quasiment inchangés, le parti radical (PRD) et parti démocrate-chrétien (PDC) se placent respectivement à la troisième et quatrième position. Le PRD aurait réuni à fin février 21,3% des suffrages, contre 19,9% en 1999 et 21,4% en juin 2001. Le PDC continue sa descente avec 15,4%, contre 15,8% en 1999 et 15,5% lors du dernier sondage de juin 2001.

UDC, le choix des mécontents

Il est intéressant de voir que l'UDC n'a pas réussi à progresser tant que cela à droite, relève le politologue Claude Longchamp. Le parti doit bien plus son succès à des électeurs mécontents de tous les partis de Suisse romande.

Le président de l'UDC, Ueli Maurer, a déclaré que ces chiffres reflétaient la tendance. Quant à Christiane Brunner, présidente du PS, elle considère la progression de son parti comme le signe d'une politique bonne et sensible.

Le président du PRD, Gerold Bührer, s'est dit satisfait malgré la stagnation. Enfin Philippe Stähelin, chef du PDC, a estimé que la baisse de son parti se situait dans la marge d'erreur des statistiques.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.